Son expérience à la tête des Girondins de Bordeaux n’a été ni longue, ni convaincante. Mais l’Américain Joe DaGrosa n’en a semble-t-il pas fini avec le monde du football. Selon les informations de La Repubblica, l’homme d’affaires souhaiterait désormais prendre le contrôle d’un autre club européen. Et pas des moindres, puisqu’il s’agit de l’AS Rome.

Sur le point d’être rachetée par le milliardaire américain Dan Friedkin avant l’épidémie de coronavirus, la Roma aurait vu ce projet être sérieusement remis en question par la crise sanitaire (et économique). Et DaGrosa voudrait en profiter.

Un club phare, et plusieurs clubs satellites?

D’après le quotidien italien, ce dernier serait actuellement en discussion avec le patron de la Roma James Pallotta. DaGrosa voudrait calquer le modèle du City Football Group (CFG), qui possède notamment Manchester City et le New York City FC, avec son fonds d’investissement GACP. Il pourrait séduire Pallotta, en recherche d’un repreneur, voire d’un partenaire de business pouvant apporter des liquidités.

Fin avril, dans une interview à NBC, l’ancien actionnaire minoritaire des Girondins indiquait vouloir acheter « un club d’ancrage, très probablement en Premier League », puis investir dans trois à cinq clubs satellites en Europe et en Amérique du Sud. Il disait aussi vouloir investir dans neuf académies, trois en Asie, trois en Afrique et trois entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. « Les évaluations des clubs baissent déjà, observait-il en cette période de crise. Dans de nombreux cas, les clubs seront repris par leurs prêteurs. Il y aura de grandes opportunités au cours des douze prochains mois et de grandes opportunités pour obtenir des joueurs de classe mondiale à une fraction du coût. C’est le moment de capitaliser. »

https://rmcsport.bfmtv.com/football/apres-son-echec-a-bordeaux-dagrosa-veut-racheter-l-as-rome-1926216.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.