Du MotoGP au Supersport, Hector Barbera espérait bien rebondir d’une autre manière. Le pilote espagnol s’est distingué ce week-end en Aragon en ne participant pas à la course faute de… moto ! Sa Yamaha ayant été volée dans son box.

Incroyable. C’est sans doute une première. Alors qu’il participait au Grand Prix d’Aragon dans la catégorie Supersport, Hector Barbera, ancien pilote MotoGP a été contraint de baisser pavillon avant même la course. Son histoire avec l’écurie Toth paraissait déjà compliquée elle est devenue complètement ubuesque. 

Faute de contrat intéressant en MotoGP ou même en Superbike, à l’image d’un Alvaro Bautista époustouflant et qui gagne tout, Hector Barbera avait décidé de tenter sa chance en Supersport avec une modeste écurie hongroise qui ne le rémunérait pas… Mais les choses ont mal débuté avec du matériel pas vraiment adapté à la course et une Yamaha que le pilote jugeait clairement pas au niveau malgré une 4e place initiale…

Faute de finances, il a fini par se désespérer, cherchant par tous les moyens un nouveau moteur pour ce week-end, chez lui, en Aragon. C’était avant le coup fatal. «On s’est réveillé ce matin (dimanche) avec un message whatsapp d’un mécanicien : «La moto n’est pas dans le box ». C’est triste, on ne méritait pas ça. On a travaillé des heures, on est très touchés », a expliqué le pilote pour Marca.

Une situation complètement loufoque avec l’écurie Toth qui l’a dans un premier temps accusé d’avoir volé la moto, la police dans le stand pendant le warm up et un pilote qui a fini par définitivement jeter l’éponge. Barbera a rompu son contrat avec Toth et se retrouve à la case départ, c’est-à-dire à la recherche d’un guidon.     

http://www.sports.fr/auto-moto/moto/articles/barbera-se-fait-voler-sa-moto-avant-la-course-2439446/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.