Les réunions se multiplient à Béziers (9e de Pro D2 lors de l’arrêt du championnat). Jeudi, Christophe Dominici, qui porte le projet de reprise des investisseurs émiratis, a pris la route vers l’Hérault pour une journée chargée. Car l’ancien international regrettait que le dossier n’avançait pas suffisamment, rapidement et concrètement. Il l’a clairement fait savoir au maire Robert Ménard en présence de plusieurs interlocuteurs, notamment de la garde rapprochée du Maire et de Yannick Pons. Visiblement, la journée a été constructive.

« Ils sont parvenus à signer les accords de confidentialité pour avancer dans la discussion, a confirmé Ménard à RMC Sport. Les discussions ont pu commencer et j’ai encore des réunions aujourd’hui (ce vendredi, ndlr). J’essaie de faire en sorte que les choses se passent bien mais je ne participe pas à ces négociations car le club est une entreprise privée. » 

Désormais, les investisseurs et les dirigeants actuels du club vont pouvoir enfin échanger tous les documents nécessaires afin qu’une lettre d’intention de Christophe Dominici et des Emiratis soit adressée au club. « Il faut préciser exactement ce qu’ils proposent et leur offre, reprend le Maire. Hier (jeudi), ils se sont mis d’accord sur l’accord de confidentialité et je sais que les avocats ont échangé un certain nombre de courriers. Les uns demandant des garanties, les autres des explications sur l’état des finances. »

Dominici: « J’aimerais avoir Fred à côté de moi »

Selon les informations de RMC Sport, un nouveau protagoniste, et pas des moindres, était présent jeudi. Il s’agit de Frédéric Michalak. Plusieurs sources nous l’ont confirmé, l’ancien international, joint vendredi matin, n’a pas souhaité commenté. « Il était là, confirme le Maire de la Ville. C’est une telle star que je n’étais pas mécontent de l’avoir à table et il est très sympa. Il est là parce qu’il est très copain avec Christophe Dominici. Il pourrait apporter d’une manière ou d’une autre son expérience, ce n’est pas rien. C’était formidable qu’il soit là. » Reste à savoir quel rôle pourrait jouer l’ancien ouvreur dans le futur organigramme.

Joint par RMC Sport, Christophe Dominici n’a pas voulu entrer dans les détails des négociations mais en a dit plus sur Frédéric Michalak. « Il avait des fonctions à Lyon qu’il n’a plus aujourd’hui, explique Dominici. Son profil m’intéresse beaucoup et s’inscrit dans le projet de l’ASBH. J’aimerais l’avoir à côté de moi. En France, il faut nommer des fonctions. C’est pour ça que je n’ai pas discuté avec Fred de sa fonction pour l’instant. » 

Mais pourquoi Michalak et pas un autre. Réponse de Dominici: « C’est une personne internationalement connue qui a joué et gagné en Afrique du Sud. Sa femme est australienne. Il connait parfaitement les rouages du sport de haut niveau. C’est un mec équilibré et lucide. Il s’inscrit totalement dans le projet que nous avons envie de mener. Il est capable de parler de tout, c’est un chef d’entreprise. Humainement, il m’intéresse beaucoup. C’est vrai que je lui ai demandé de venir. »

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/beziers-michalak-aux-cotes-de-dominici-dans-le-projet-de-reprise-du-club-1927524.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.