Depuis sa retraite, Usain Bolt a essayé de multiples reconversions, avec plus ou moins de succès, mais il garde un œil attentif sur le sprint jamaïcain. Dans un entretien accordé à Reuters, l’octuple champion olympique critique la nouvelle génération de sprinteurs, qu’il juge « pourrie-gâtée ». « Ces jeunes sont un peu pourris-gâtés. Quand j’étais dans les parages, la motivation était là, on travaillait dur, le niveau était élevé. Maintenant que j’ai arrêté, j’ai l’impression qu’il a chuté. Je ne dis pas que c’est parce que j’ai pris ma retraite, mais je constate ça », a-t-il déclaré. 

Des propos pessimistes qui visent essentiellement les athlètes qui ont quitté Glen Mills, son ancien entraîneur. « Si tu ne t’entraînes pas dur, comment veux-tu être un grand ? Je me souviens que lorsque Warren Weir s’est hissé à son meilleur niveau, il a commencé à prendre des jours de repos en Floride avec Jason Young, ils rataient des entraînements. Qui fait ça en plein milieu d’une saison ? » s’est énervé Usain Bolt. La préparation des mondiaux d’Athlétisme de Doha (27 septembe – 6 octobre) s’annonce compliquée en Jamaïque. 

http://www.sports.fr/athletisme/articles/bolt-critique-la-nouvelle-generation-du-sprint-jamaicain-2520845/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.