On avait annoncé un accord entre les deux camps. Mais rien n’a encore été officialisé. A quand le choc d’unification des titres des lourds entre les Britanniques Tyson Fury et Anthony Joshua? Si le lieu semble enfin avoir été trouvé, nerf de la guerre sur le plan financier, trois dates seraient encore possibles. RMC Sport vous donne les dernières informations sur le choc tant attendu.

Deux fois qu’ils nous font le coup. A l’été 2020 puis à la mi-mars 2021, les médias ont relayé les deux annonces comme on agite un bonbon devant un enfant: Tyson Fury contre Anthony Joshua, premier combat d’unification à quatre ceintures chez les lourds, c’était fait. Signé. Deux rendez-vous en 2021, un à l’été, l’autre en fin d’année, avec des bourses à 50-50 puis 60-40 en faveur du premier vainqueur, pour le plus gros choc des titans de l’histoire de la boxe britannique entre le champion WBC-The Ring (Fury) et son homologue WBA Super-IBF-WBO (Joshua).

A chaque fois, on a attendu de voir une date tomber. Et pour l’instant, on attend toujours. Il y avait pourtant trente jours après la « signature » de mi-mars pour décider en commun d’une date et d’un lieu, nerf de la guerre puisque le pays qui accueillera le combat fournira l’essentiel des ressources financières nécessaires. On a même évoqué le 17 juillet, date idéale entre l’Euro et les JO de Tokyo, les deux gros événements sportifs de l’été. On a aussi reçu la confirmation que les deux camps avaient bien reçu plusieurs offres, il y a dix jours, et qu’ils en étaient contents. Malgré quelques voix dissonantes, à l’image de papa John Fury qui ne voyait pas la chose se faire à l’été, les voyants étaient au vert et les deux clans parlaient au positif. Mais rien n’est venu.

La rumeur Las Vegas a ensuite fait irruption dans les débats après des photos postées sur les réseaux sociaux par Fury (qui s’entraîne actuellement dans le Nevada) et Eddie Hearn, patron de Matchroom Boxing et promoteur de Joshua, de l’Allegiant Stadium, antre neuve et rutilante des Raiders (NFL). Entre un lien historique avec la boxe et l’idée d’un stade ouvert à 100 %, volonté du gouverneur local à partir du 1er juin, l’idée faisait sens. Mais après avoir reconnu avoir eu des discussions avec « la ville du vice », Hearn l’a vite balayée sous le tapis. Avant de donner la principale information des dernières heures: les deux camps, qui avaient le choix entre différentes offres à travers la planète, ont bien trouvé un accord sur un lieu.

24 juillet, 31 juillet ou 7 août

Selon Bob Arum, patron de Top Rank et co-promoteur du combat côté Fury, qui confirme une info livrée par ESPN (diffuseur de Top Rank et qui sera chargé du pay-per-view aux Etats-Unis, Sky et BT Sport, diffuseurs locaux des deux boxeurs, se le partageant en Grande-Bretagne où les promoteurs espèrent un nouveau record de ventes à 3 millions), il s’agit de l’Arabie Saoudite, qui avait déjà accueilli la revanche entre Andy Ruiz Jr et Joshua. Le combat pourrait avoir lieu à Jeddah, dans une salle couverte pouvant accueillir 20.000 spectateurs. Les organisateurs locaux auraient le choix entre trois dates, le 24 juillet, le 31 juillet ou le 7 août, trois possibilités qui ne sont pas les plus arrangeantes pour l’entraîneur de Joshua, Rob McCracken, qui sert aussi de coach à l’équipe olympique britannique qui sera sur le pont à Tokyo entre le 23 juillet et le 8 août.

Sur le même sujet

Quelques derniers détails doivent encore être réglés, à l’image de… l’ordre d’entrée sur le ring, arriver en dernier étant le privilège traditionnellement réservé au champion. « Ils pourraient peut-être entrer en même temps, chacun d’un côté du stade, s’en amuse Hearn. Ça réglerait un problème. » Mais tout semble en place et l’annonce officielle ne devrait plus tarder. On a pu un temps craindre de revivre la situation entre Joshua et Deontay Wilder, alors champion WBC, qui avaient flirté avec un combat sans jamais franchir le pas avant de voir la chose s’écrouler avec des défaites des deux hommes, mais les deux camps ont su se rapprocher pour donner au public ce qu’il attendait. Plus qu’une question de jours, voire d’heures, avant de lancer pour de bon l’avant-combat explosif d’un combat qui ne le sera pas moins.

https://rmcsport.bfmtv.com/sports-de-combat/boxe/boxe-joshua-fury-alors-c-est-pour-quand_AV-202104200350.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.