Sur le ring il n’y a avait qu’un champion, Nordine Oubaali. Tenant du titre et victime d’un léger écart dans le protocole au moment de rentrer en premier sur le ring avant son challenger, le Français a répondu avec la manière lors de son duel face à Takuma Inoue. Dominateur de bout en bout, le boxeur de 33 ans a conservé sa ceinture WBC des poids coqs et a encore amélioré son bilan chez les pros avec cette dix-septième victoire en autant de combats après avoir vu les trois juges statuer en sa faveur (120-107, 117-110 et 115-112).

Pendant les premiers rounds, les coups du Français ont touché à plusieurs reprises et avec plus de puissance que son rival. Déjà en avance aux points, Nordine Oubaali a même envoyé le petit frère de Naoya, actuel champion IBF et The Ring des coqs, au tapis lors de la cinquième reprise grâce un superbe crochet du gauche. Un petit exploit quand on sait que Takuma Inoue n’avait été qu’une seule fois au tapis depuis le début de sa carrière. Après treize succès chez les pros, le prometteur cadet de la fratrie Inoue voit donc sa série stoppée par le champion tricolore malgré un joli baroud d’honneur dans la dernière reprise, faisant même vaciller un peu le Français. En vain.

Un super-combat face à Naoya Inoue?

Si Nordine Oubaali se verrait bien affronter Naoya Inoue pour unifier les titres WBC et IBF chez les coqs – une idée qui pourrait séduire le Japonais avide d’une revanche pour son frère -, il faudra encore patienter un peu. Après ce succès tout en maîtrise face à Takuma, la WBC a déjà programmé une défense obligatoire de son titre face au vainqueur du combat entre l’impressionnant Mexicain Luis Nery (30-0, 24 KO, 24 ans) et le Portoricain Emmanuel Rodriguez (19-1, 12 KO, 27 ans) le 23 novembre. 

Autre adversaire possible du Français, le Sud-Africain Zolani Tete (28-3, 21 KO ; 31 ans). Détenteur de la ceinture WBO de la catégorie, remettra son titre en jeu le 30 novembre prochain face au Philippin John Riel Casimero, et pourrait offrir un duel pour unifier les deux titres à Nordine Oubaali. Même sans un super-combat face à Naoya Inoue, l’avenir s’annonce radieux pour le boxeur tricolore véritablement au sommet de son art. Ce jeudi il a marqué les esprits et confirmé que c’était bien lui le champion. Ce jeudi à Saitama, Nordinne Oubaali était inouï, tout simplement.

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/boxe-oubaali-conserve-son-titre-en-patron-face-a-inoue-1801499.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.