Teddy Riner a effectué son retour à la compétition ce samedi, lors des championnats de France par équipes à Brest. Huit mois après sa première défaite en l’espace de dix ans, le double champion olympique s’est encore incliné dès les quarts de finale, avec son club du PSG. Une défaite sur pénalité qui a provoqué la colère du décuple champion du monde, contre l’arbitrage.

« J’aurais dû m’en douter. Souvent aux championnats de France, il y a des injustices qui arrivent. Je suis un petit peu choqué mais cela ne devrait pas arriver, a pesté Teddy Riner après cette grosse désillusion. Cela me fait plus rire qu’autre chose. J’essaye de démarrer mon combat et je n’en veux pas à mon adversaire. Arbitrer, c’est aussi un métier. D’habitude, je ne critique jamais mais là, excusez-moi, l’arbitrage a été zéro. »

Riner dénonce un arbitrage inégal

Battu par Joseph Terhec (Sucy judo) lors du cinquième et dernier combat des quarts de finale, éliminant ainsi le PSG Judo, Teddy Riner a regretté un arbitrage à deux vitesses. Dominateur sur les mains, il est tombé dans un faux rythme et n’a pas fait valoir sur des attaques sa supériorité. L’arbitre a pénalisé deux fois Riner pour passivité. A un peu plus d’une minute du terme du combat, Terhec pourrissait la situation et Riner ne voyait pas que le combattant du Val-de-Marne essayait de l’empêcher de saisir.

« Tout au long de la compétition, j’ai vu des mecs sortir du tapis et qui n’ont jamais pris shido (une pénalité, ndlr). Le shido que j’ai pris est amplement mérité, les règles sont les règles. Mais quand on applique les règles, il faut le faire pour tout le monde, a encore lâché le triple médaillé olympique. […] Là où c’est encore plus osé, c’est de voir l’arbitre central et la table centrale ne pas bouger. Je n’aimais pas beaucoup les championnats de France à cause de ça mais alors là… C’est dommage mais c’est souvent en France, à la maison, que l’on prend le plus d’injustice. »

Riner: « On a voulu tuer le Paris Saint-Germain »

Battu en février  dernier par le Japonais Kokoro Kageura au 3e tour du tournoi de Paris, Teddy Riner souhaitait reprendre en encadrant le jeune groupe du PSG en Bretagne. Après ce qu’il considère être une injustice, le fer de lance du judo national compte bien faire remonter ses doléances auprès de la FFJDA.

« Je n’ai pas dit mon dernier mot concernant l’arbitrage. Je compte bien faire remonter une plainte au niveau de la Fédération française de judo parce que ce n’est pas normal, a menacé Teddy Riner. Je veux bien venir et jouer le jeu sur des compétitions qui n’ont aucun intérêt pour moi mais il faut être fair (sic). Quand je vois l’arbitre qui sourit derrière son masque, cela ne me fait pas rire. […] Etre volé comme ça, je n’aime pas. C’est de l’injustice, c’est dégueulasse. On a voulu tuer le Paris Saint-Germain, c’est chose faîte. C’est dommage. »

https://rmcsport.bfmtv.com/judo/brest-riner-pousse-un-enorme-coup-de-gueule-contre-l-arbitrage-apres-sa-defaite-1985651.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.