La polémique enfle autour du tournoi de qualification olympique de boxe qui s’est tenu à Londres la semaine dernière en pleine pandémie de coronavirus. Deux boxeurs et un entraîneur turcs ont été testés positifs au Covid-19 quelques jours après la fin de la compétition. Selon Eyup Gozgec, le président de la Fédération turque de boxe, ils ont contracté le virus lors de l’évènement dans la capitale anglaise. Ce dernier a accusé le Comité International Olympique de mettre la santé des athlètes en danger.

« C’était irresponsable »

« Alors que le monde entier prenait des mesures extrêmes pour lutter contre le virus, je suis déconcerté qu’un groupe de travail du CIO et le gouvernement britannique aient autorisé le tournoi à démarrer même si beaucoup d’entre nous avaient des inquiétudes et que presque tous les autres sports s’étaient fermés, a-t-il déclaré. C’était irresponsable. Et en conséquence, malheureusement, trois membres de notre équipe sont désormais positifs. »

Le tournoi de qualification olympique de boxe à Londres – qui comptait environ 350 combattants de 40 pays – a été suspendu après trois jours en raison de préoccupations concernant le virus et l’impact sur les préparatifs de voyage des athlètes. Pendant la tenue du TQO, Franco Falcinelli, le président de la Confédération européenne de boxe, a averti que le risque qu’un boxeur contracte le virus était « très élevé ».

Une plainte déposée contre le CIO

Gozgec, qui est également vice-président de la Confédération européenne de boxe, a déclaré qu’il déposerait plainte contre le CIO, ajoutant qu’il n’y avait pas suffisamment de précautions médicales sur le site ou à l’hôtel où les combattants étaient logés.

« Malheureusement, deux de nos athlètes et notre entraîneur-chef turc ont été testés positifs pour le nouveau type de coronavirus Covid-19 après leur retour en Turquie de Londres, a-t-il écrit dans une lettre envoyée aux autres fédérations et consultée par The Guardian. Tous sont actuellement en traitement et heureusement, ils sont en bonne santé. C’est le résultat désastreux de l’irresponsabilité du groupe de travail du CIO. Ce virus existe depuis décembre 2019. Par conséquent, il est inévitable de se demander pourquoi l’événement européen de qualification n’a pas été reporté avant même qu’il n’ait eu lieu? Ils ne considéraient la santé de personne, ce qui les a conduits à organiser cet horrible événement. »

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/coronavirus-le-cio-pointe-du-doigt-apres-des-cas-positifs-suite-au-tqo-de-boxe-a-londres-1882401.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.