C’est l’une des images fortes de cette Coupe du monde 2019. Les Anglais se regroupant au centre du terrain pour former un V de la victoire pointé en direction du haka des Blacks. Le défi était posé. Quatre joueurs du XV de la Rose ont fait irruption à la télévision jeudi soir pour revenir sur ce défi proposé aux Néo-Zélandais en demi-finale de la Coupe du monde de rugby. Et à en croire Joe Marler, Manu Tuilagi, Tom Curry et Ben Youngs, tous invités dans le Jonathan Ross Show, la proposition d’origine n’était pas un V, mais un demi-cercle. Steve Hansen en personne avait pourtant salué cette initiative, pas si surprenante, annonciatrice de l’exploit à venir. Il s’avère cependant qu’elle était surtout le produit d’une incompréhension, les Anglais ayant échoué à comprendre le dessin gribouillé par Ben Youngs sur un paperboard.

@AFP – Le V de la victoire

« Nous nous sommes vus la veille au soir. Nous nous sommes dit que c’était un défi et que nous souhaitions relever ce challenge.  Et s’assurer qu’ils comprennent que nous en étions capable », a expliqué Ben Youngs sur le plateau du Jonathan Ross Show (ITV). La formation du demi-cercle n’a semble-t-il pas convaincu tout le monde. « Quelques gars étaient un peu perdus », s’est encore souvenu le demi de mêlée, dont l’ébauche du dessin produite la veille a engendré de la confusion chez ses partenaires. « Le problème que j’avais avec ça (son dessin), c’est que j’ai regardé le tableau et que j’ai pensé: ‘ce n’est pas à la bonne échelle’. Je pensais que nous serions plus proches que ce dit la photo. » L’image a quand même fait le tour du monde, d’autant que les Anglais ont fini par l’emporter (19-7) à l’issue d’un match d’une très grande qualité, maîtrisé de bout en bout contre les Blacks.

Marler cherche à fuir le prince Harry

Malheureusement pour les joueurs d’Eddie Jones, ils ne sont pas parvenus à rééditer pareille performance en finale contre les Springboks (défaite 32-12). L’atmosphère un peu glaciale du vestiaire anglais a été réchauffée par la présence du prince Harry. « C’est un brillant supporter de l’équipe, depuis de nombreuses années, a expliqué Joe Marler. Il nous soutient autant qu’il peut. Il aime le rugby. Il ne semble pas tellement m’apprécier en revanche. » Alors que les joueurs savouraient leurs bières pour noyer le chagrin, le duc de Sussex s’est approché des joueurs pour glisser un mot de réconfort à chacun d’entre eux. Joe Marler manifeste une certaine réticence à l’approche du prince Harry, comme un animal farouche qui fuit lorsqu’on l’approche. « Je suis toujours nerveux avec la famille princière parce qu’avec eux, vous ne connaissez pas les règles. Du coup j’ai essayé de l’ignorer en fermant les yeux afin d’éviter cela. Il a choisi de ne pas m’ignorer puis a fini par lâcher: ‘Vous n’avez toujours pas rasé votre barbe’. »

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/coupe-du-monde-les-anglais-ne-voulaient-pas-d-un-v-pour-defier-le-haka-1802008.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.