Le monde du rugby perd l’une de ses plus belles plumes. Le journaliste et écrivain Denis Lalanne est mort à l’âge de 93 ans, dans la nuit de vendredi à samedi, rapporte le journal L’Équipe où il avait longtemps travaillé. Spécialiste du rurby, il savait aussi raconter le tennis et le golf. Il avait notamment écrit dans les colonnes de La République des Pyrénées, du Figaro, ou encore de Midi Olympique.

Né à Pau en 1926, Denis Lalanne s’est notamment distingué en publiant Le Grand Combat du XV de France en 1958. Encore réédité à la fin des années 2000 et même adapté à l’écran pour un documentaire, cet ouvrage retraçait la tournée estivale des Bleus en Afrique du Sud.

Sa carrière d’écrivain s’est poursuivie jusqu’à cette année 2019. En avril, il avait sorti Dieu ramasse les copies, un roman sur les souvenirs d’un journaliste à propos de la « drôle de guerre » avant l’offensive de l’Allemagne nazie en 1940.

Laporte salue un « homme d’une élégance rare »

Dans un message posté sur Twitter, Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, a salué sa mémoire: « Presque un an après Jean Cormier, c’est encore une plume de légende qui nous quitte aujourd’hui. Denis Lalanne était un homme d’une élégance rare, passionné de rugby. Il savait conter les histoires comme personne. Pensées pour sa famille et ses proches ».

« Un grand amoureux et «combattant» du rugby nous a quitté, Denis Lalanne. Par sa plume remarquable, il a magnifié le beau jeu. Toute mon affection à ses proches », a également tweeté Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/deces-du-journaliste-denis-lalanne-grande-plume-du-rugby-1820379.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.