Le tennisman français (et ancien grand espoir) Jonathan Eysseric vit les paris sur les circuits mineurs de façon quotidienne. Il s’en est ému sur Twitter mercredi soir.

Jonathan Eysseric, engagé au tournoi ITF de Gandie (en Espagne), a interpellé la Fédération internationale sur Twitter mercredi soir. « Il y avait 20 personnes qui regardaient mon match, 20 parieurs. Quand allez-vous faire quelque chose !? » Le Français (604e mondial et tête de série n°4), battu en trois manches par le qualifié suisse Remy Bertola (5-7, 7-6, 6-2), a ajouté un hashtag #inutile, sachant visiblement que son coup de gueule serait vain.

Il a suscité le débat, ajoutant ensuite plusieurs réponses. « Le résultat n’aurait peut-être pas changé, mais passer un match entier avec des gens qui gagnent 50 fois plus que toi pendant que tu te bats comme un chien, c’est très frustrant, croyez-moi » ; « Il y a quelques secondes de différence entre le direct et les sites internet, c’est assez pour savoir qui a gagné le point et parier. »

Face à un interlocuteur russe qui lui indiquait que ça permettait à ces matches, au moins, d’être suivis, Eysseric a invité Sergiy Stakhovsky à donner son avis. « Ça fait partie de la réalité, a appuyé le 145e joueur mondial (31e en 2010). La façon dont c’est géré, c’est un problème. Là où l’argent de ces paris va, c’est un problème. Les joueurs ne sont pas protégés, c’est un problème. »

http://www.sports.fr/tennis/atp/articles/eysseric-excede-par-les-paris-2528891/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.