La Fifa fait son retour au CIO. Le président Gianni Infantino (49 ans) a été élu au Comité international olympique, ce vendredi à Lausanne. L’Italo-Suisse a recueilli 63 voix en faveur de son élection, sur les 79 membres ayant droit de vote. Ils sont 13 à avoir voté contre, trois à s’être abstenus.

Deux autres nouveaux membres ont été approuvés: l’Américain David Haggerty, président de la Fédération internationale de tennis (ITF), et le Japonais Yasuhiro Yamashita, président du Comité olympique nippon et champion olympique de judo « toutes catégories » en 1984.

Gianni Infantino prend la suite de Sepp Blatter, l’ancien président de la Fifa qui avait quitté l’instance olympique en 2015. Suspendu pour son paiement controversé de deux millions de francs suisses à Michel Platini, l’ancien dirigeant suisse n’avait pas sollicité le renouvellement de son mandat.

La candidature de Coe retoquée

Alors qu’elle est attendue depuis un certain temps, la candidature de l’Anglais Sebastian Coe, président de World Athletics, n’avait pas été proposée pour cette session en raison « des risques de conflit d’intérêts », avait indiqué début décembre le président du CIO, l’Allemand Thomas Bach. Le Britannique est en effet président exécutif d’une société de marketing sportif, CSM Sport.

« La porte reste ouverte à Sebastian Coe pour Tokyo », avait ajouté Thomas Bach, alors que le Britannique pourrait ainsi faire son entrée au CIO lors de la session qui précédera en juillet prochain l’ouverture des JO de Tokyo 2020.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/fifa-infantino-elu-membre-du-cio-1838639.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.