A quelques heures de France-USA vendredi, les deux camps bénéficient de plusieurs statistiques marquantes. Voici le détail des plus explicites, entre des Bleues sur la pente ascendante depuis plusieurs années, et des Américaines qui restent favorites.

Avantage France

– Les Bleues ont gagné 17 de leurs 18 derniers matches, dont quatre face à des équipes déjà championnes du monde (Allemagne, Etats-Unis, Japon et Norvège). Sur cette période, seule l’Allemagne a battu la France (1-0).

– La dernière confrontation entre l’équipe de France et les Américaines a tourné à l’avantage des joueuses de Corinne Diacre (voir plus bas), grâce notamment à Kadidatou Diani qui a inscrit un doublé. Les Bleues restent même sur deux victoires et un nul contre les Etats-Unis.

– Eugénie Le Sommer a déjà inscrit deux buts décisifs lors de ce Mondial. Elle avait aussi marqué l’an dernier lors du 1-1 face aux Américaines. Quant à Valérie Gauvin, elle reste sur sept buts en neuf matches. Enfin, Amel Majri, avec trois passes décisives, est la meilleure passeuse du tournoi.

– Wendie Renard est la joueuse la plus grande de la compétition (1,87m). Ce n’est pas anodin, puisque la capitaine et meilleure buteuse des Bleues a inscrit deux de ses trois réalisations de la tête, sur corner. La France a d’ailleurs marqué plus de la moitié de ses buts sur coups de pied arrêtés (55%).

Avantage USA

– Les Américaines ont toujours disputé les demi-finales d’un Mondial, et ce depuis la création de l’épreuve en 1991. A l’inverse, la France n’a rejoint le dernier carré qu’une seule fois, en 2011, avant de perdre contre les Etats-Unis (3-1).

– Les Etats-Unis sont invaincus lors de leurs 14 derniers matches de Coupe du monde, à décomposer en 11 victoires et trois nuls. La Suède est la dernière équipe à avoir battu les Américaines, en 2011.

– Les Stars and Stripes affichent un bilan global extrêmement positif face à l’équipe de France, avec un total de 17 victoires, trois nuls et quatre défaites. Par ailleurs, une seule équipe a réussi à gagner une Coupe du monde à domicile: les Etats-Unis, en 1999.

– Les Américaines sont logiquement premières du classement Fifa (la France quatrième). Nanties notamment de leur 13-0 en poule contre la Thaïlande, elles ont marqué dans le premier quart d’heure de tous leurs matches depuis le début du Mondial.

Les dernières confrontations (en France)

Le 19 janvier 2019 au Havre, amical (3-1 pour la France):

France: Bouhaddi – Torrent, Tounkara, Renard, Majri – Henry, Bussaglia – Cascarino (Katoto 60e), Thiney, Le Sommer – Diani (Asseyi 83e).
USA: Naeher – Sonnett (Lloyd 71e), Dahlkemper, Sauerbrunn, Fox (Davidson 53e) – Dunn, Brian, Horan (Mewis 84e) – Pugh, Morgan (McDonald 84e), Press.

Le 8 février 2015 à Lorient, amical (2-0 pour la France):

France: Bouhaddi – Houara-d’Hommeaux, Georges, Renard, Majri – Thomis (Lavogez 74e), Abily (Hamraoui 82e), Henry, Necib (Dali 40e) – Thiney (Delie 87e), Le Sommer (Bussaglia 74e).
USA: Harris – Klingenberg, Sauerbrunn, Engen, Chalupny (Krieger 55e) – Heath (Rodriguez 76e), Holiday, Brian (Wambach 62e), Lloyd – Press, Morgan.

http://www.sports.fr/football/coupe-du-monde-feminine/articles/france-usa-que-disent-les-stats-2509568/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.