Toujours aussi peu à son avantage face au Danemark, Antoine Griezmann affiche un niveau de jeu forcément préoccupant alors que se profile les huitièmes de finale.

Raté ! Antoine Griezmann comptait en effet sur ce troisième match sans trop d’enjeu face au Danemark pour « trouver le rythme » après deux premières sorties quelconques contre l’Australie et le Pérou. Mais c’était sans compter sur un match joué sans rythme et une défense danoise intraitable, le joueur de l’Atlético Madrid en étant quitte pour une nouvelle prestation transparente tandis que les Bleus devaient se contenter d’un match nul et vierge (0-0). 

Si dimanche, sur le plateau de Téléfoot, Antoine Griezmann avait expliqué « ne pas être satisfait de son début de Coupe du monde », il se voulait cette fois plus positif. « Je me suis senti bien. En première période,  j’ai décroché et j’ai pris la profondeur. En seconde, je suis resté plus haut donc je n’ai pas beaucoup touché de ballons », a-t-il ainsi expliqué à l’issue de la rencontre.

Une entente avec Giroud proche du néant

Ses statistiques témoignent pourtant d’un match raté. Le Mâconais a ainsi perdu pas moins de 18 ballons. Soit plus qu’aucun autre joueur tricolore. Et ce alors qu’il n’en a touché que 55. S’il a eu le mérite de cadrer ses deux frappes, celles-ci ont été trop lointaines pour être dangereuses, l’attaquant tricolore ne parvenant jamais à se mettre en bonne position. Quant à l’entente avec son compère Olivier Giroud, elle a cette fois été inexistante, les deux hommes n’échangeant qu’un seul et unique ballon.

Débarqué en Russie après une saison harassante conclue sur un sacre en Ligue Europa, Antoine Griezmann semble avant tout pêcher physiquement. « Je vais monter en puissance. Le niveau que tout le monde attend va venir très rapidement. A l’Euro 2016, c’était pareil. Ce n’est qu’à partir des huitièmes de finale que j’étais vraiment très bien », n’avait-il pas manqué de rappeler. A confirmer dès dimanche face à l’Argentine. 

http://www.sports.fr/football/coupe-du-monde-2018/equipe-de-france/articles/griezmann-c-est-quoi-le-probleme-2200610

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.