Si Lewis Hamilton a dominé les deux premières séances d’essais libres du GP d’Australie, Romain Grosjean s’est montré le plus rapide derrière les trois grosses écuries, Mercedes, Ferrari et Red Bull.

Et si c’était l’année de Romain Grosjean ? Le pilote français s’est montré très à son avantage, vendredi, lors des deux premières séances d’essais libres du Grand Prix d’Australie, première échéance de la saison. Sur sa Haas, Grosjean a signé le septième puis le sixième chrono, à 1″704 puis 0″717 de Lewis Hamilton, deux performances qui font de lui à chaque fois le meilleur du « reste du plateau », derrière les trois monstres Mercedes, Ferrari et Red Bull. Voilà qui vient confirmer la bonne tenue de Grosjean et de son coéquipier Kevin Magnussen lors des tests de Barcelone, ce qui avait fait dire à Hamilton qu’il voyait en Haas la surprise de la saison.

Devant, c’est donc Hamilton qui a mené la danse en claquant les deux meilleurs chronos de la journée. Mais si les Mercedes avaient dominé largement la première séance, avec le deuxième temps pour Vallteri Bottas (+0″551), la concurrence s’est rapprochée dans le deuxième acte, avec un Max Verstappen à moins de deux dixièmes (+0″127), et un Kimi Raïkkönen en embuscade (+0″283). Sebastian Vettel (Ferrari), crédité du cinquième temps à chaque fois, est pour le moment un cran en dessous de son rival annoncé pour le titre.

Du côté des autres français, cette première journée a été nettement plus contrastée. Pierre Gasly (Toro Rosso) a soufflé le chaud et le froid (11e puis 17e), en terminant nettement devant puis juste derrière son coéquipier Brendan Hartley. Quant à Esteban Ocon, il s’est contenté des 14e et 15e chronos. Ce n’était guère mieux pour son équipier Sergio Perez (16e puis 12e), et les Force India, souvent les mieux placées derrière le « Big Three » la saison passée, apparaissent bien plus en retrait en ce tout début de saison. 

http://www.sports.fr/f1/articles/grosjean-c-est-prometteur-2119289

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.