En finale à Shenzhen ce dimanche, Pierre-Hugues Herbert a été surpris par le Japonais Yoshihito Nishioka (7-5, 2-6, 6-4), laissant du même coup passer une nouvelle chance de remporter un tournoi ATP. 

« Je rêve de soulever le trophée. » Vainqueur de l’Australien Alex de Minaur, protégé de l’ancien numéro un mondial Lleyton Hewitt, samedi en demi-finale du tournoi ATP de Shenzhen, Pierre-Hugues Herbert endossait en finale ce dimanche le costume de favori face à l’étonnant Yoshihito Nishioka (171e mondial et issu des qualifications), contrairement à sa première finale en simple perdue il y a trois ans à Winston-Salem contre le Sud-Africain Kevin Anderson.

Le Japonais de 23 ans, qui s’était au préalable offert le scalp de Denis Shapovalov (n°6) en huitièmes de finale (7-6, 3-6, 7-5) et celui de Fernando Verdasco (n°5) en demies (1-6, 6-3, 7-6), s’est montré le plus réaliste sur le court pour remporter la première manche, où le Français a lâché son jeu de service au pire des moments (6-5). Breaké d’entrée de deuxième manche, le natif de Schiltigheim n’a pas tergiversé longtemps, lâchant davantage ses coups et enchaînant six jeux d’affilée pour pousser la partie au troisième set.

Le spécialiste français du double, qui avait une occasion en or d’ouvrir son compteur en simple (vainqueur de 13 titres en double sur le circuit ATP), a finalement fléchi dans l’ultime manche décisive. Alors que l’entame de set est équilibrée, Herbert visiblement émoussé par sa semaine, a repoussé l’échéance en écartant cinq balles de match mais l’Alsacien a cédé sous les coups incisifs du méconnu Yoshihito Nishioka, s’inclinant en trois sets (7-5, 2-6, 6-4) et 2h22 de jeu. Le Japonais s’offre ainsi le premier titre de sa jeune carrière, quant à Herbert, place aux regrets maintenant…

http://www.sports.fr/tennis/atp/articles/herbert-la-grosse-desillusion-2280377

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.