C’est l’anniversaire de Sébastien Vahaamahina ce lundi. Le 2e ligne du XV de France aurait rêvé de souffler ses 28 bougies après une qualification pour les demi-finale de la Coupe du monde de rugby au Japon. Si le Clermontois fait la Une des journaux ce lundi matin, c’est à cause de son coup de coude assené au Gallois Aaron Wainwright sanctionné par un carton rouge logique. Un geste très commenté et unanimement condamné par les médias. « Merci qui? », titre, ironique, Le Parisien. Le quotidien francilien rappelle que jamais un joueur français n’avait été expulsé lors d’un match de Coupe du monde. Il mentionne aussi un autre coup de sang du 2e ligne de l’ASM, en avril 2018, face à Agen, qui lui avait coûté trois semaines de suspension.

La très mauvaise note de L’Equipe

L’Equipe n’est pas tendre non plus avec le Français. Vahaamahina écope de la note de 1/10. Son « coup de folie » est qualifié d’ »incompréhensible » et d’ »indéniablement mérité. » Dans l’article principal titré « A un coup près », Pierre-Michel Bonnot regrette un « carton rouge qui a tout changé » tout en évoquant les mauvais choix des Bleus à 15, avant l’expulsion du Clermontois. »

Pour Le Figaro, « il est indéfendable »

Le Figaro est encore plus sévère. « Indéfendable mais défendu », titre le quotidien qui constate que le joueur « n’est pas venu s’en expliquer publiquement » contrairement à ses partenaires qui l’ont tous défendu dans la zone mixte de Oita. « C’est gentil de leur part. Mais Sébastien Vahamaahina est indéfendable », écrit le journal qui a vu un coup de coude « volontaire », « brutal », « inutile ».

Libération, le plus clément

Du côté de la presse régionale, on n’épargne pas non plus Sébastien Vahaamahina. Sud-Ouest lui donne un 2/10. Malgré son essai en début de match, « rien ne suffira à faire oublier son incompréhensible coup de coude. » Pour La Provence, le Français fut l’auteur d’un « geste fou (il n’y a pas d’autre » mot) », « Vahaamahina a commis l’irréparable. » Libération est finalement le quotidien le plus clément. Dans son seul article sur le quart de finale, le journal n’accable pas trop le 2eme ligne, qualifiant simplement de « stupide » son coup de coude sur Aaron Wainwright.

A l’étranger, l’arbitre lui vole la vedette

Enfin à l’étranger, le geste du Français occupait une modeste place dans les médias, jusqu’à ce que l’arbitre de Galles-France, Jaco Peyper, l’imite avec des fans gallois. Mais ça, c’est une autre histoire…

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/indefendable-merci-qui-la-presse-pas-tendre-avec-vahaamahina-apres-son-carton-rouge-1791154.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.