L’Iran a annoncé samedi avoir exécuté un jeune lutteur, Navid Afkari, condamné à mort pour le meurtre d’un fonctionnaire lors des « émeutes » hostile au régime en 2018, selon le site internet de la télévision d’Etat.

Reconnu coupable d’homicide volontaire, le combattant de 27 ans a été condamné à la peine capitale à la fin du mois d’août malgré une grosse mobilisation internationale demandant sa grâce.

L’UFC et même Trump ont demandé de l’épargner

Exécuté ce samedi par les autorités, Navid Afkari avait obtenu le soutien de nombreuses personnalité après la publication d’informations affirmant que ses aveux avaient été extorqués après usage de la torture.

« S’il vous plaît l’Iran, épargnez Navid Afkari », a même lancé Dana White, le patron de l’UFC dans une vidéo partagé sur les réseaux sociaux. 

Le président des Etats-Unis, Donald Trump y est aussi allé de son message de soutien pour appeler de ses voeux à la grâce du champion.

« J’apprends que l’Iran s’apprête à exécuter une grande star de la lutte, Navid Afkari, 27 ans, qui n’a fait que participer à une manifestation antigouvernementale, a expliqué le dirigeant américain sur Twitter. Ils protestaient contre l’aggravation de la situation économique du pays et l’inflation. »

En vain, Navid Afkari a été exécuté. Egalement arrêtés lors des émeutes, ses frères Vahid et Habib ont été condamnés respectivement à 54 et 27 années de prison dans la même affaire.

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/iran-le-lutteur-navid-afkari-a-ete-execute-malgre-la-mobilisation-internationale-1975471.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.