Amandine Buchard (-52 kg) a obtenu vendredi la première médaille d’or des Bleus aux championnats d’Europe de judo, organisés à Lisbonne. Reparti avec l’argent, Luka Mkheidze (-60 kg) en a peut-être profité pour aller chercher son billet pour les JO de Tokyo.

Après des médailles européennes et mondiales dans deux catégories, mais jamais d’or, Amandine Buchard a enfin fait retentir La Marseillaise. À Lisbonne, vendredi lors des championnats d’Europe de judo, la Française de 25 ans a obtenu son premier titre. Elle a remporté par ippon la finale des moins de 52 kilos, face à l’Italienne et vice-championne olympique Odette Giuffrida.

Les Bleus comptent déjà quatre médailles dans la compétition, avec l’argent de Luka Mkheidze (-60 kg) et le bronze de Mélanie Clément (-48 kg) et de Sarah-Léonie Cysique (-57 kg). Les deux premiers n’avaient encore jamais obtenu de médaille internationale.

Mkheidze fait un pas vers les Jeux

Luka Mkheidze, 25 ans, s’est incliné par ippon face à l’Espagnol Francisco Garrigos après un peu plus d’une minute et demie dans la prolongation. Il s’est peut-être ouvert les portes de Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août) avec cette performance. Il a marqué des points dans la course au seul billet en jeu dans sa catégorie, d’autant qu’il a battu son rival Walide Khyar en quarts de finale.

Pour les hommes, l’encadrement français compte dévoiler la semaine prochaine sa sélection olympique masculine, au moins en partie. Mais chez les femmes, à l’exception de la catégorie des -70 kg qui se joue entre Marie-Ève Gahié et Margaux Pinot, la délégation olympique est déjà connue. N°1 mondiale de sa catégorie, Amandine Buchard est ainsi d’ores et déjà sélectionnée pour les Jeux prévus cet été du 23 juillet au 8 août.

Deuxième médaille de bronze pour Cysique

Mélanie Clément, 28 ans, qui a remporté son combat pour la troisième place face à la Russe Irina Dolgova, ne combattra pas pour autant aux JO. Sa jeune concurrente Shirine Boukli, sacrée championne d’Europe en 2020 dès sa première participation, lui a déjà été préférée. En revanche, Sarah-Léonie Cysique, 22 ans, qui s’est imposée face à face à la Belge Mina Libeer, est déjà sélectionnée. Elle égale au passage sa performance réalisée à Prague en 2020.

Les championnats d’Europe se poursuivent samedi et dimanche. Ni le double champion olympique en titre des poids lourds Teddy Riner, virtuellement qualifié pour Tokyo, ni la quadruple championne du monde Clarisse Agbegnenou (-63 kg) ne participent à la compétition organisée sous bulle sanitaire.

JA avec MM

https://rmcsport.bfmtv.com/judo/judo-amandine-buchard-s-adjuge-l-or-europeen-beau-vendredi-pour-les-francais_AV-202104160420.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.