Dans sa meilleure forme depuis son retour à la compétition, Clarisse Agbegnenou s’est imposée avec la manière ce mardi, en remportant le Masters de judo à Doha. La quadruple championne du monde des -63 kg a confirmé sa reprise post-confinement impeccable en remportant la finale face à la Japonaise Nami Nabekura. Une victoire de bon augure à un peu plus de six mois des Jeux de Tokyo, reportés à l’été 2021, pour la Française en quête de sa première médaille d’or olympique.

Une première échéance de l’année validée pour la judokate lors de ce Masters, habituellement disputé en fin d’année, qui réunit les meilleurs judokas mondiaux, les 36 les mieux classés de chaque catégorie de poids. Dans le silence du complexe sportif de Lusail, qui accueille à huis clos la prestigieuse compétition, Agbegnenou (28 ans) a fait chuter en finale, Nabekura, n°4 mondiale mais non sélectionnée pour les JO 2020, après plus de deux minutes et demie dans le golden score (la prolongation après les quatre minutes réglementaires de combat).

Un combat aux airs de revanche alors qu’il y a un peu plus d’un an, en décembre 2019, c’est Nabekura qui avait mis fin à deux ans sans défaite d’Agbegnenou, déjà au Masters. Depuis, la vice-championne olympique en titre et N.1 mondiale en -63 kg avait pris une première revanche sur la judoka nippone en finale du Grand Chelem de Paris début février dernier.

Pour ses retrouvailles avec la compétition après plus de huit mois sans à cause de la pandémie de Covid-19, Agbegnenou s’était offert un cinquième titre de championne d’Europe fin novembre à Prague.

Un retour de Teddy Riner très attendu

Mercredi après-midi, les regards se tourneront vers Teddy Riner, de retour à la compétition après presque un an d’absence sur la scène internationale. Un premier combat important pour le double champion olympique qui souhaite retrouver la victoire en vue des prochains Jeux olympiques

Ce lundi, l’équipe de France de judo s’était déjà illustrée de la meilleure des manières à Doha, en remportant une première médaille d’or en -52kg grâce à Amandine Buchard, mais aussi une médaille d’argent (Sarah-Léonie Cysique -57kg) et une médaille de bronze (Astride Gneto -52kg).

https://rmcsport.bfmtv.com/judo/judo-en-patronne-clarisse-agbegnenou-remporte-le-masters-de-doha-2028351.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.