Cela devient une excellente habitude pour Madeleine Malonga. Championne d’Europe en 2018, puis championne du monde en 2019, la Française a décroché un nouveau titre continental ce samedi à Prague (République tchèque) en -78 kg. En finale, elle a pris le dessus aux pénalités sur l’Allemande Luise Malzahn, l’une de ses grandes rivales, égalisant à 5-5 dans leurs confrontations directes. En demi-finales, elle avait scotché sur le dos la Kosovare Loriana Kuka avec une technique de jambe, uchi-mata. 

Malonga veut être championne olympique

« C’est une très belle récompense, confie Madeleine Malonga après sa deuxième médaille d’or européenne. Ça a été neuf mois difficiles. Revenir après cette attente, cette envie, ce n’était pas évident non plus. Passer outre et réussir à gagner, je suis vraiment contente. J’ai eu un peu de stress. Après, c’est passé. C’est monté en puissance au fur et à mesure. » Et la Française penche déjà à 2021 et Tokyo. « C’est clairement l’objectif d’être championne olympique », assure-t-elle. 

Dicko également en or 

En finale des +78 kg, la Française Romane Dicko a infligé une immobilisation à l’Azérie Iryna Kindzerska pour décrocher, elle aussi, un deuxième titre européen après celui de 2018. En demi-finales, elle avait écarté la Bosnienne Larisa Ceric. C’est le cinquième titre des Françaises sur ces championnats d’Europe, après donc Madeleine Malonga (-78 kg), Shirine Boukli (-48 kg), Clarisse Agbegnenou (-63 kg) et Margaux Pinot (-70 kg). Une formidable moisson. « On est vraiment ‘on fire’, sourit Madeleine Malonga. On ne triche pas, on ne ment pas. On s’entraîne dur. On se donne à fond et forcément, ça paye. »

https://rmcsport.bfmtv.com/judo/judo-malonga-et-dicko-deviennent-doubles-championnes-d-europe-2008727.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.