Dix ans après le dernier Grand Prix de France, la F1 est de retour dans l’Hexagone ce week-end sur le circuit Paul-Ricard du Castellet. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les pilotes tricolores.

Une si longue attente. Depuis 2008 et la victoire de Felipe Massa à Magny-Cours, la France n’avait plus accueilli de Grand Prix sur son territoire. Cette parenthèse va se refermer ce week-end avec le Grand Prix de France 2018 disputé au Castellet sur le circuit Paul-Ricard, qui n’avait plus été à pareille fête depuis 1990.

Un immense défi pour les pilotes français, qui auront à cœur de briller à domicile, à l’image de Romain Grosjean, qui a multiplié les déconvenues jusqu’à présent au volant de sa Haas: « C’est vraiment spécial. J’ai débuté en Formule 1 en 2009, l’année après la fin du Grand Prix de France. Je n’en ai pas beaucoup entendu parler durant toutes ces années et puis la rumeur a commencé à enfler. L’année dernière, nous avons su qu’il allait y avoir un Grand Prix en France. C’est incroyable de se retrouver sur le circuit Paul-Ricard. C’est une super ambiance. Le sud de la France est probablement l’un des meilleurs endroits au monde. Le temps est doux et je pense que c’est juste un bel endroit pour faire une course. J’ai hâte de sortir sur la piste ». Ce sera chose faite ce vendredi à partir de midi avec la première séance d’essais libres.

Gasly: « Une opportunité incroyable »

Même impatience pour Esteban Ocon (Force India), qui espère faire aussi bien qu’à Monaco (6e place). « Oui, j’ai déjà couru ici. La dernière fois que je suis venu il y avait beaucoup moins de monde. J’ai gagné en Formule Renault 2.0, à l’époque, c’était ma première victoire en monoplace. Ce sont des souvenirs fantastiques. Revenir ici est spécial. Bien sûr, nous voyons l’ambiance qui monte, c’est génial. Il y a beaucoup de fans et j’ai hâte de courir pour la première fois devant mon public ».

Avec sa onzième place au classement pilotes (18 points), Pierre Gasly est le meilleur Français de la saison jusqu’à présent et compte bien assumer son statut dans le Var au volant de sa Toro Rosso: « C’est tout simplement incroyable de revenir ici pour ma première course à domicile. Nous avons de la chance car tous les pilotes français des 10 dernières années n’ont pas eu ce privilège. C’est ma première saison et j’ai la chance de courir dans mon pays, donc c’est une opportunité incroyable ». Aux pilotes français de saisir leur chance.

http://www.sports.fr/f1/articles/le-grand-retour-de-la-f1-en-france-2196410

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.