Exaspéré par la nouvelle défaite concédée à Lyon (3-0), Thierry Henry a pointé du doigt l’attitude de ses joueurs et appelé à la révolte.

Vainqueur de ses deux derniers déplacements en Ligue 1, à Caen (0-1) puis Amiens (0-2), l’AS Monaco n’est pas parvenue à faire la passe de trois ce dimanche. L’Olympique Lyonnais, sur sa lancée de sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, était un adversaire d’un tout autre calibre et les Monégasques ont été logiquement surclassés (3-0). Et sans un Diego Benaglio auteur de quelques exploits, l’addition aurait pu être bien plus lourde…

Et pour Thierry Henry, l’attitude de ses joueurs était pour beaucoup dans cette correction reçue au Groupama Stadium. « C’est un manque d’envie. Maintenant oui, on s’est retrouvés à dix, oui il faut donner énormément de respect à Lyon qui a fait un bon match. Mais sur les buts, il y avait un manque d’envie, voilà. C’est inquiétant. C’était pareil contre Dortmund, mais je me suis dit ‘bon c’est Dortmund, on est déjà éliminés, on va montrer un autre visage contre Lyon.’ On ne l’a pas montré », a ainsi fustigé l’entraîneur monégasque en conférence de presse.

Interrogé au préalable au micro de beIN Sports, l’ancien champion du monde était notamment revenu sur les deux premiers buts encaissés par ses troupes. « Au bout de la 4e minute, on dégage un ballon en chandelle sous aucune pression. On leur rend la balle, de l’autre côté le défenseur de Lyon met la balle au sol et joue, comme ça se fait normalement au football. On a manqué d’attention. Traoré est derrière notre arrière gauche qui sort, je ne sais pas pourquoi. Il se retrouve dans une situation où il centre, il n’y a personne de Lyon dans les six mètres, on remet la balle au centre et personne ne réagit. Le Lyonnais réagit avant nous, Aouar sur le coup. Lyon a plus d’envie que nous sur cette action », avait-il ainsi regretté, précisant: « Manque d’intelligence aussi sur le côté. Si vous prenez le début de l’action, c’est un ballon qu’on donne sans aucune pression. »

Et à l’en croire, le deuxième but était encore plus symptomatique des manquements de ses joueurs. « Le deuxième but résume exactement le match. C’est une passe de 35m de Denayer il me semble, entre deux joueurs de chez nous, sans angle. Je n’arrive pas à comprendre comment elle arrive à passer là, mais elle est passée. Après ça, un mec qui a envie de centrer et un autre qui n’a pas envie de défendre. Un mec qui a envie de marquer et un autre qui n’a pas envie de défendre. A un moment donné, ça devient compliqué de gagner des matches« , a-t-il ainsi détaillé.

« C’est inacceptable. Sur cette action, ce n’est pas un problème de jeunesse. On ne peut pas avoir un manque d’envie, dans la situation où on est », a-t-il renchéri, la tête déjà tournée vers Guingamp, le prochain adversaire en Ligue 1. « Il y avait des joueurs sur le terrain et ça a été un manque d’envie ce soir, sur les buts. Donc pas d’excuses, pas d’excuses. Il va falloir faire ce qu’il y a à faire contre Guingamp et essayer de sortir de cette zone rouge avant de partir en vacances », a-t-il en effet ajouté après avoir dit sa façon de penser à ses joueurs dans le vestiaire…

http://www.sports.fr/football/ligue-1/articles/le-gros-coup-de-gueule-de-henry-2345732/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.