Sous la menace de sanctions de la part de l’UEFA, le PSG pourrait contester la décision de l’instance européenne.

Les prochains jours risquent de paraître longs pour le PSG. Après plus de neuf mois d’enquête, l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de l’UEFA doit en effet se réunir ce vendredi pour décider du sort du club de la capitale, accusé de ne pas avoir respecté les règles du Fair-play financier en déboursant, l’été dernier, pas moins de 400 millions d’euros pour recruter Neymar et Kylian Mbappé, les 180 millions de l’option d’achat du prêt de l’international tricolore devant en effet apparaître dans les comptes de cette saison.

Mais à en croire L’Equipe la sentence de l’ICFC ne sera pas connue avant plusieurs jours, l’instance européenne ne comptant notifier les clubs concernés qu’au cours de la semaine prochaine. A l’instar de l’Olympique de Marseille, également dans le viseur de l’UEFA, le PSG ne devrait pas échapper à une procédure «d’accord de règlement»: l’instance européenne propose une sanction, qui va de la simple amende à l’exclusion des Coupes européennes, et le club doit l’accepter.

Mais si le club olympien semble disposé à accepter la sentence sans rechigner, le PSG ne sera pas aussi conciliant. Si l’ICFC avait la main trop lourde à son goût, les champions de France pourraient contester la décision et en appeler à la chambre de jugement de l’instance européenne, avec le risque de voir la sanction alourdie, ladite chambre n’étant pas réputée pour sa mansuétude. Ce qui pourrait refroidir les ardeurs belliqueuses du club parisien…

http://www.sports.fr/football/ligue-des-champions/articles/le-psg-pret-a-aller-au-clash-2181791

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.