Un temps incertains, Damian Penaud et Antoine Dupont seront bien du rendez-vous face au pays de Galles, dimanche, en quarts de finale de la Coupe du monde. Le XV de France aligné par Jacques Brunel ne comporte pour le reste aucune surprise.

Les Bleus pourront compter sur leurs meilleurs atouts. Alors que le XV de France fera face à un défi immense, dimanche, en quarts de finale de la Coupe du monde, à savoir mettre fin à la série de 18 victoires consécutives du pays de Galles, Jacques Brunel a en effet choisi d’aligner Damian Penaud et Antoine Dupont, tous les deux perturbés ces dernières semaines par des pépins physiques.

Devant composer avec des douleurs au dos récalcitrantes, le jeune demi de mêlée, titulaire face à l’Argentine en début de tournoi, n’a d’ailleurs joué, depuis un mois, que 27 petites minutes face aux Tonga, l’annulation du choc face à l’Angleterre pour cause de typhon s’ajoutant aux précautions prises par le staff avec la perle toulousaine. La plus grosse inquiétude concernait d’ailleurs Damian Penaud, en proie lui à une douleur au pubis.

Ménagé en début de semaine, le Clermontois, rassuré par un test effectué ce jeudi, a finalement été déclaré bon pour le service et officiera sur son aile. « S’il n’était pas remis, on ne l’aurait pas fait jouer. On l’a laissé au repos, tout comme Antoine Dupont, toute la semaine. On les a protégés », a ainsi confié Jacques Brunel en conférence de presse.

A l’instar des Gallois, qui ont finalement récupéré Dan Biggar, Jonathan Davies et George North, le XV de France alignera donc son équipe-type, c’est à dire celle qui devait affronter l’Angleterre lors du choc du groupe C après avoir déjà joué face à l’Argentine en ouverture, si ce n’est Bernard Le Roux, qui a été préféré à Arthur Iturria.

Une composition d’équipe dans laquelle le sélectionneur tricolore fonde beaucoup d’espoirs. Et ce malgré les deux semaines sans jouer, typhon Hagibis oblige. « On ne veut pas rentrer à la maison.  Mais pour cela, il va falloir qu’on fasse un match complet », a-t-il asséné, ajoutant:  « Je sens à l’intérieur quelque chose de très positif, notamment à travers l’aventure qui dure depuis quatre mois. Je sens une osmose qui s’est créée entre les générations. On peut capitaliser là-dessus. C’est une intuition, mais je sens une énergie un peu spéciale. J’espère qu’on va savoir se servir de cette énergie-là. » A vérifier, dimanche, à Oita.

Le XV de départ: Médard – Penaud, Fickou, Vakatawa, Huget – Ntamack, Dupont – Ollivon, Alldritt, Lauret – Vahaamahina, Le Roux – Slimani, Guirado (cap), Poirot

Remplaçants: Chat, Baille, Setiano, Gabrillagues, Picamoles, Serin, Lopez, Rattez

http://www.sports.fr/rugby/coupe-du-monde-2019/xv-de-france/articles/les-bleus-avec-leurs-meilleures-armes-2605298/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.