Battue par les intouchables Fidjiens, dimanche, en finale du très relevé tournoi de Hong Kong (21-7), l’équipe de France de rugby à 7 peut être fière de son parcours, et notamment de sa victoire historique contre la Nouvelle-Zélande.

Comme à Vancouver le mois dernier, l’équipe de France de rugby à 7 s’est de nouveau inclinée en finale d’une étape des World Rugby Sevens Series, dimanche lors du prestigieux tournoi de Hong Kong.

Les Bleus, qui ont signé une victoire historique contre les champions du monde néo-zélandais en quarts de finale (14-12) avant de sortir les Samoa (19-12), sont tombés face aux Fidji (21-7), des champions olympiques victorieux pour la cinquième fois consécutive à Hong Kong. Les Etats-Unis, vainqueurs des Samoa (22-10), complètent le podium.

Les hommes de Jérôme Daret, qui grimpent à la 9e place du classement de la compétition à trois étapes (Singapour, Londres et Paris) de la fin, ont inscrit leurs seuls points du match sur un essai de pénalité consécutif à un plaquage haut sur Marvin O’Connor en deuxième période. A noter que Tavite Veredamu et Gabin Villière intègrent l’équipe-type du tournoi, et ce dernier, qui évolue à Rouen, en Fédérale 1, en a même été élu meilleur joueur.

« Ce tournoi avec un tel public, c’est incroyable. Nous continuons de progresser, tournoi après tournoi. Deuxième à Vancouver, deuxième ici… Tout le monde progresse et nous espérons pouvoir revenir pour gagner à Hong Kong. Pourquoi pas dès l’année prochaine… », espère Villière, véritable révélation de cette étape hongkongaise.

http://www.sports.fr/rugby/rugby-a-7/articles/les-bleus-n-ont-pas-a-rougir-2438762/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.