En posture délicate dans ce Mondial après trois revers concédés au tie-break, la France n’en demeure pas moins toujours en lice pour le 3e tour après son succès sur l’Argentine ce dimanche (3-1). Tout dépend désormais de la Serbie face à la Pologne…

Les Bleus le savaient en attaquant cette seconde phase du Mondial 2018, après deux courtes défaites enregistrées face au Brésil et aux Pays-Bas au premier tour: la qualification pour la troisième et ultime phase de poules ne leur autorisait guère plus d’écart. Surpris par la Serbie néanmoins, au tie-break encore une fois, les hommes de Laurent Tillie se sont d’autant plus compliqué la tâche – au point d’être condamnés à un sans-faute devant la Pologne, samedi, et contre l’Argentine ce dimanche.

Dans la foulée de leur victoire sur les champions du monde en titre – des Polonais dominés 3-1 – les Français ont su relever le défi en enchaînant face aux Argentins (3-1), au terme d’un match rondement négocié malgré la fatigue (25-16, 25-20, 26-28, 25-19). Une cinquième victoire probante qui ne garantit rien toutefois aux Earvin Ngapeth et consorts. Pour l’heure deuxièmes de leur groupe, les Tricolores ne seront qualifiés pour la phase suivante (une poule de trois dont les deux premiers rallieront les demies) qu’en cas de succès de la Serbie sur la Pologne dans la soirée (19h40). A suivre…       

http://www.sports.fr/volley/articles/les-bleus-ont-rempli-leur-part-du-contrat-2274389

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.