Dos au mur avant d’affronter les tenants du titre polonais, les Bleus se sont imposés 3-1 samedi pour se relancer dans ce championnat du monde.

Quasiment laissés pour mort la veille après leur nouvelle défaite au tie-break – la troisième depuis le début de la compétition – contre la Serbie alors qu’ils ont eu trois balles de match, les Bleus sont toujours vivants, et bien vivants dans ce championnat du monde !

La défaite surprise de la Pologne contre l’Argentine (2-3), vendredi, leur avait déjà redonné espoir, un espoir qu’ils ont entretenu en tombant à leur tour les champions du monde polonais samedi, 3 sets à 1 (25-15, 25-18, 23-25, 25-18), pour se repositionner dans ce groupe H avant un nouveau match décisif face aux Argentins dimanche.

« C’est mieux comme ça, souriait ensuite, au micro de La chaîne L’Equipe, Earvin Ngapeth, après avoir rué dans les brancards vendredi. On avait surtout à cœur de jouer un match complet et de gagner avec la manière, ce qu’on n’avait pas encore fait depuis le début. (…) On a encore une petite chance, on continue à rêver. »

Meilleur marqueur du match, Ngapeth (21 points) aura grandement participé à ce succès, qui ne garantit toutefois pas aux hommes de Laurent Tillie une place au troisième tour. Car pour atteindre ce Final 6, il faudra donc battre les Argentins et compter sur un revers des Polonais face aux Serbes. En espérant finir parmi les meilleurs deuxièmes. « J’espère que le plus beau reste à venir… », conclut le joueur de Kazan.

http://www.sports.fr/volley/articles/les-bleus-toujours-vivants-2273729

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.