Une nouvelle ère commence pour Bordeaux. Au lendemain de leur entrée en lice, et de leur victoire (1-0), au 2e tour aller de qualification pour la Ligue Europa, les Girondins changent de propriétaire. Détenu par M6 depuis 1999, le club du sud-ouest passe sous pavillon américain. Après de longues semaines de négociations, le fonds d’investissement de General American Capital Partners et son président Joseph DaGrosa rachètent le club à Nicolas de Tavernost. 

Les salariés ont été avertis de la vente du club au fonds GACP ce vendredi en fin d’après-midi. Les Américains vont débourser 70 millions d’euros pour acquérir les Girondins. 

« La réalisation de l’opération reste suspendue à la finalisation des négociations ainsi qu’à la consultation des instances sociales concernées et à l’approbation par le Conseil de Bordeaux Métropole des garanties proposées par GACP vis-à-vis des loyers dus par le FCGB pour l’occupation du Stade », indique le groupe M6 dans un communiqué annonçant le « projet de cession » du club et des « négociations exclusives ». Selon les informations de RMC Sport, il ne reste que deux petites clauses à régler mais le processus de vente ira bien à son terme. 

Premier investissement dans le sport

DaGrosa, 53 ans, basé à Miami, a fait fortune en reprenant un grand nombre de fast-food en situation de dépôt de bilan. Contrairement au nouveau patron de l’OM, Frank McCourt, ancien propriétaire de la franchise des Dodgers de Los Angeles, DaGrosa n’avait encore jamais investi dans le domaine du sport. Il a néanmoins créé deux holdings en rapport avec le football avant de montrer son intérêt pour les Girondins de Bordeaux: GACP Soccer Holding LLC créée en juillet 2017 et GACP Premier Soccer Partners Inc fondée en août.

De nombreux conseillers passés dans les clubs européens

Pour s’attaquer au foot européen, DaGrosa s’appuie sur des conseillers reconnus dans le milieu. Hugo Varela, ancien agent, est un conseiller proche de l’Américain. Toni Munoz, ancien directeur sportif de Getafe, Ian Ayre ancien directeur général de Liverpool, Jesualdo Ferreira, ancien entraineur de Porto ou encore Eduardo Macia Martine, chef du recrutement à Leicester, et Miguel Pardeza, directeur sportif du Real Madrid de 2009 à 2014, sont d’autres acteurs du foot sur lesquels GACP s’appuie.

Des salariés déjà licenciés

Les négociations avaient débuté au début de l’année 2018. Seule la question du Stade Matmut-Atlantique et de son loyer colossal (3,8 millions d’euros jusqu’en 2041) freinait encore récemment l’avancée de la vente, M6 et GACP étant déjà d’accord sur les conditions de cession du club depuis quelques semaines. Si le mercato n’a pas encore commencé sur le plan des renforts à cause de cette transition, l’intersaison porte déjà la marque de l’investisseur américain. La chaîne télé du club a été fermée et des salariés ont été licenciés. Des audits ont été lancés en interne pour réduire les effectifs du personnel du Haillan.

GACP veut tripler les recettes

Le plan initial présenté par GACP à Nicolas De Tavernost en mars était un projet de minimum quatre ans, avec l’objectif de tripler les recettes du club grâce à l’augmentation des droits TV de la L1, à une meilleure grille tarifaire pour la billetterie, au e-commerce et à la vente des joueurs. Avec le transfert de Malcom pour 41 millions d’euros et celui de Sabaly, en instance de départ à Naples, les grandes manœuvres ont déjà commencé.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/les-girondins-de-bordeaux-passent-sous-pavillon-americain-on-vous-presente-le-nouveau-proprietaire-1496136.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.