Quand Jacques-Henri Eyraud donne ses pistes pour l’avenir du football, le président de l’OM ne fait pas semblant. Quitte à passer, une fois de plus, pour une sorte d’illuminé du ballon rond.

Jacques-Henri Eyraud était l’invité d’un colloque sur le sport à Paris. Le président de l’Olympique de Marseille en a profité pour livrer sa vision d’un football du futur. Et comme à son habitude, l’homme d’affaires ne s’embarrasse pas de conventions et tente de faire tomber les barrières. Son idée d’une sorte de super ligue européenne a été relayée par le blog Sportbusiness.club.

Sa compétition idéale se diviserait en deux conférences, une au nord et l’autre au sud, avec 18 équipes chacune. Sept clubs seraient espagnols, six anglais, six allemands, quatre italiens et trois français (il resterait donc encore 10 places). Et pour la France, le Paris Saint-Germain, Lyon et Marseille seraient les clubs élus. Amazon serait détenteur des droits TV. Et ce n’est pas tout…

Eyraud estime aussi, sans préciser si c’est pour cette éventuelle compétition ou celles déjà existantes, qu’un but hors de la surface devrait en valoir deux. Il pense aussi au bonus offensif, à l’image du rugby, avec un point de plus pour trois buts d’écart. De même, le match nul n’existerait pas et aboutirait forcément à une séance de tirs au but. Alors, génial ou complètement farfelu ?

http://www.sports.fr/football/ligue-des-champions/articles/om-les-idees-lunaires-d-eyraud-2308376/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.