La marche était trop haute pour Tottenham, battu samedi par Liverpool en finale de la Ligue des champions (2-0). Pourtant pierre angulaire de la formation de Mauricio Pochettino, le contingent anglais des Spurs était aux abonnés absents.

LES TOPS

Rose (6,5)

L’exception qui confirme la règle puisque le latéral gauche des Spurs a été l’unique anglais de son équipe à s’en sortir. S’il a connu un début de rencontre compliqué, comme sur ce centre dangereux d’Alexander-Arnold (17e), il a ensuite été au four et au moulin. Un sauvetage de la tête juste devant Salah (23e), de nombreux débordements pour amener le danger côté gauche, et même une frappe puissante, contrée en corner (57e). Sa volonté de bien faire s’est heurtée aux absences de ses offensifs. Il manque même d’obtenir un penalty en fin de rencontre (84e). Mais la faute de James Milner était finalement sifflée à quelques centimètres de la surface des Reds.

Lloris (6)

Soirée contrastée pour le portier tricolore qui s’est vu offrir bien malgré lui un duel sur penalty face à Mohamed Salah sans parvenir à stopper le missile du Red (2e). Et qui a encaissé un second but en fin de rencontre (87e). Mais entre ces deux réalisations, Hugo Lloris n’a rien laissé passer et a fait le boulot, pas aidé par une défense boitillante. Pas énormément de tirs dangereux pour le champion du monde tricolore, mais toujours la bonne anticipation, comme sur ce corner à la 22e, ou encore sur ce centre d’Andrew Robertson pour Sadio Mané (54e). Un arrêt de grande classe tout de même lorsque Robertson, encore lui, décoche un boulet de canon que le portier claque au-dessus de sa barre (38e).

LES FLOPS

Alli (2,5)

A la dérive tout au long du match, l’international anglais n’a absolument rien montré de bon. Jamais le bon geste, pas plus de tir véritablement dangereux. Sa première période a été dramatique avec une accumulation d’approximations qui ont empêché sa formation de créer et d’aller de l’avant. Certes, il n’a pas été le seul fautif dans l’entre-jeu, mais c’est sur lui que Mauricio Pochettino comptait principalement pour accélérer le jeu et porter le surnombre et des solutions à l’avant pour aider Son et Kane, bien plus lents. Sa prestation de la seconde période n’a pas été plus satisfaisante et son entraîneur a du se résoudre (peut-être trop tardivement) à le remplacer.

Kane (3)

Absent des terrains depuis sa blessure en quarts de finale de la Ligue des champions, le 9 avril dernier, l’attaquant anglais était la surprise du chef au moment de l’annonce du onze titulaire côté Spurs. Un coup de poker perdant pour Mauricio Pochettino. Lent comme souvent, Kane a été incapable de compenser par sa science du placement. Alors qu’il excelle dans ce secteur, l’Anglais n’a cette fois rien montré de bon. Transparent, se retrouvant trop souvent dans la même zone qu’un Heung-Min Son lui aussi catastrophique (si l’on excepte peut-être sa frappe de la 80e minute), il n’est jamais parvenu à se mettre en position de frappe. Pas plus en réussite dans le jeu aérien. Harry Kane était trop court et pas revenu à un niveau suffisant pour disputer une finale de LdC.

Les notes des Spurs: Lloris (6) – Trippier (3,5), Alderweireld (4,5), Vertonghen (6), Rose (6,5) – Sissoko (6), Winks (4) – Dele (2,5), Eriksen (4,5), Son (4) – Kane (3).

http://www.sports.fr/football/ligue-des-champions/articles/les-notes-tottenham-abandonne-par-ses-anglais-2487290/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.