L’Inter Miami ne débutera en Major League Soccer qu’en 2020, mais doit déjà défendre son nom. Le club floridien, dont David Beckham est copropriétaire, est poursuivi par l’Inter Milan pour infraction à leur marque déposée aux Etats-Unis. Le club de Serie A, Football Club Internazionale Milano de son nom complet, affirme que le mot « Inter » fait partie de leur marque, même accolé à Miami. 

La MLS se défend

La MLS a défendu son futur club, affirmant que « le terme ‘Inter’ est le raccourci d’international et est utilisé couramment pour décrire des équipes de football. En raison de l’usage répandu du mot ‘Inter’, les consommateurs n’associent pas une équipe particulière avec le terme ‘INTER’ aux Etats-Unis. » Le premier match de l’Inter Miami sera donc un duel d’avocats auprès des tribunaux américains. 

Un tacle sur Twitter dès septembre

Le nom raccourci du « Club Internacional de Futbol Miami » avait déjà fait réagir le club italien sur les réseaux sociaux lors de la révélation du logo de la franchise. L’Inter a déposé sa plainte auprès du bureau américain de gestion des marques dès le 25 septembre dernier, avant que la MLS ne réponde le 25 mars. 

https://rmcsport.bfmtv.com/football/l-inter-milan-attaque-l-inter-miami-le-club-de-beckham-pour-defendre-son-nom-1665190.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.