La réunion de la dernière chance. Comme révélé par RMC Sport mardi, la Ligue Nationale de Rugby est prête à engager une procédure juridique contre la Fédération Française, via un référé devant le Conseil d’Etat, si une éventuelle conciliation avec la FFR n’était pas concluante. Voilà ce qu’ont validé sans surprise les présidents de Top 14 réunis en visioconférence ce mercredi.

Cette hypothèse est prévue dans la convention actuelle signée par les deux instances. L’article 3 est clair sur le sujet. « Tout différend entre la FFR et la LNR est soumis à un préalable de conciliation entre les représentants des deux institutions à l’initiative du Président de la FFR et/ou du Président de la LNR. Ce préalable de conciliation devra prendre la forme d’une réunion physique, dont chaque Partie pourra prendre l’initiative dans le respect d’un préavis de 72 heures. Les Présidents de la FFR et de la LNR désigneront les personnes participant à cette réunion. »

Au mieux, la réunion de conciliation ne pourrait donc pas se tenir avant ce week-end. Sauf que la FFR n’a pas encore donné sa réponse… « Ne pouvant accepter de telles décisions, qui sont illégales, et afin de tenter de régler amiablement ce différend, nous mettons en œuvre par la présente la procédure préalable de conciliation prévue par l’article 3 de la convention qui nous lie en vous conviant à une réunion de conciliation, dont nous vous proposons compte-tenu de l’urgence qu’elle ait lieu » entre « le samedi 20 septembre en tout début de matinée », et « le lundi 22 septembre au matin pour un début de réunion entre 9h et 11h. » C’est ce qui est indiqué dans le courrier de Paul Goze adressé à son homologue de la FFR, Bernard Laporte, daté du 15 septembre, avec en copie World Rugby. Le timing est serré. Un accord ce week-end tiendrait a priori du miracle. Lundi, la guerre pourrait vraiment débuter.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/lnr-ffr-une-conciliation-de-la-derniere-chance-1977319.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.