Epée (D) : Pas de podium pour les Françaises 

Opposées à l’Ukraine lors de la petite finale pour le bronze, les épéistes françaises échouent au pied du podium. C’est Marie-Florence Candassamy qui a mal débuté contre Kryvytska (1-4). Maureen Nisima affrontait ensuite Shemyakina, et même punition avec une défaite 1-4, portant le score à 2-8. Lauren Rembi, qui n’avait pas encore tiré ce samedi, entrait alors en piste contre Pantelyeyeva. Rembi a signé un 3-2. Le score était donc de 5-10 quand Maureen Nisima débutait le quatrième relais, qu’elle a remporté 3-2. Candassamy perdait le relais suivant (3-5), l’avance de l’Ukraine atteignant alors de nouveau six touches (11-17). Lauren Rembi perdait à son tour son relais (5-6). Le septième relais, perdu 2-4 par Maureen Nisima, a encore aggravé l’écart, le score étant alors de 27 touches à 18 pour l’Ukraine. Lauren Rembi attaquait l’avant-dernier relais dos au mur. Contre Kryvytska, elle s’est imposée 7-4. Marie-Florence Candassamy débutait le dernier relais contre Shemyakina avec six touches à remonter. Une mission impossible, Candassamy s’imposant pourtant 17/13. L’Ukraine bat finalement la France 44 touches à 42.

Bilan individuel des Françaises dans cette petite finale : Candassamy 21/22, Rembi 15/12, Nisima 6/10.

Epée (H) : Les Français terminent cinquièmes

L’équipe de France masculine d’épée a su se ressaisir après son élimination en quart de finale contre l’Italie, en remportant ses deux matchs de classement. Après avoir battu la Russie 45 touches à 36, Gauthier Gurmier, Ulrich Robeiri, Daniel Jérent et Ronan Gustin ont battu la Hongrie lors du match pour la cinquième place. Un match marqué par les retrouvailles entre Gauthier Grumier et son bourreau en finale de l’épreuve individuelle, le vétéran Geza Imre (40 ans). Pour la petit histoire, dans le duel entre ces deux tireurs, c’est le Hongrois qui s’est imposé d’une touche (7-6) comme en individuel. Sans conséquence puisque les Français disposaient de cinq touches d’avance. La France s’impose finalement 45-36 et terminent donc à la cinquième place, ce qui ne suffira pas atténuer leur déception d’avoir abandonné leur titre mondial.

Epée (D) : Les Françaises battues en demi-finale

Après leur exploit en quart de finale contre l’Italie, les Françaises affrontaient la Chine en demi-finale de l’épreuve par équipes d’épée. Marie-Florence Candassamy a remporté son premier relais 2 touches à 1 contre Xu. Mais Auraine Mallo a subi un revers (1-4) contre Yujie Sun dans le deuxième relais. Maureen Nisima, contre Yiwen Sun, a réduit l’écart au cours d’un relais écourté (1-0). Opposée à Xu lors du quatrième relais, Auraine Mallo a remis les deux équipes à égalité 8 touches partout en remportant son duel 4-3. Marie-Florence Candassamy subissait ensuite un revers 2-4 contre Yiwen Sun, la Chine reprenant deux touches d’avance (10-12). Maureen Nisima disputait alors le sixième relais contre Yujie Sun, qu’elle a perdu (2-3). Auriane Mallo retrouvait  la piste avec trois touches à remonter (12-15). Raté, puisque la Française s’incline 0-2. A l’entame de l’avant-dernier relais, la France comptait donc 5 touches de retard (12-17). Maureen Nisima, contre Xu, n’a pas fait mieux, avec une défaite 1-4 ne laissant plus aucun espoir à Marie-Florence Candassamy, qui allait attaquer le dernier relais avec un retard de huit touches (13-21). Candassamy a signé un 16-14 insuffisant, la France s’inclinant sur le score de 35 touches à 29. Pour la médaille de bronze, les Françaises affronteront l’Ukraine.

Bilan individuel des Françaises dans cette demi-finale : Candassamy 20/19, Mallo 5/9, Nisima 4/7

13h28 – Les favoris ne sont pas à la fête

Les éliminations à l’épée par équipes de la France chez les hommes et de l’Italie chez les femmes confirment une tendance sur ces Mondiaux 2015 d’escrime : il ne fait pas bon être favori. Sur les dix épreuves disputées jusque-là, une seule a été remportée par un tireur ou une équipe classé n°1 mondiale. Il s’agit de l’Italienne Faimingo à l’épée individuelle.

13h01 – Epée (H) : les Bleus tombent de haut

Championne du monde et d’Europe en titre, l’équipe de France masculine d’épée affrontait l’Italie en quart de finale. Gauthier Grumier, médaillé d’argent en individuel mercredi, a gagné le premier relais 3 touches à 2 contre Pizzo. Ulrich Robeiri, champion du monde individuel l’an dernier, était en piste ensuite contre Garozzo, médaillé de bronze en 2014. Le Français s’est imposé 7-6, la France menant 10 touches à 8 après les deux premiers relais. Daniel Jérent, contre Fichera, a donné une touche d’avance de plus à l’équipe de France (13-10) en remportant son relais (3-2). Robeiri était de retour en piste contre Pizzo, champion du monde individuel en 2009, perdant son relais 6-7. Gauthier Grumier attaquait donc le cinquième relais contre Fichera avec deux touches d’avance (19-17). Grumier s’est contenté de bloquer son adversaire (2-1). A l’attaque du sixième relais, la France avait donc de nouveau trois touches d’avance (21-18), un avantage conservé par Daniel Jérent après son match nul (6-6) contre Garozzo. Robeiri a ensuite perdu son relais contre Fichera (1-3), l’Italie revenant à une touche de la France à l’issue du septième relais (28-27). Contre Pizzo, Jérent, 24 ans, a lui aussi perdu son relais (6-7), l’Italie égalisant à 34 touches partout. Le dernier relais entre Grumier et Garozzo était donc décisif. Garozzo passait devant (35-36) à une minute trente de la fin. Puis l’Italie comptait deux touches d’avance (35-37). Ensuite, les doubles touches se sont enchaînées (38-40). L’Italie prenait trois touches d’avance à vingt secondes de la fin (39-42). Grumier n’est pas parvenu à renverser la situation, perdant son relais 8-10. Les Français s’inclinent sur le score de 44 touches à 42.

Bilan des Français dans ce quart de finale : Grumier 13/13, Jérent 15/15, Robeiri 14/16.

12h – Fleuret (H) : les Français en quarts

Champions du monde et d’Europe en titre, les fleurettistes français se sont qualifiés pour les quarts de finale en dominant le Belarus 45 touches à 33. Erwann Le Péchoux a lancé la France par un 5-0. Mais le Belarus est revenu et est même passé devant au score (13-15) après les relais de Jérémy Cadot et Julien Mertine. Pas pour longtemps puisque les Français ont repris les commandes et se sont notamment détachés lors du huitième relais, effectué par Enzo Lefort, entré à la place de Cadot. Erwann Le Péchoux a conclu victorieusement. En quart de finale, la France affrontera l’Egypte ou le Japon dimanche.

11h44 – Epée (D) : l’exploit des Françaises pour aller en demi-finale

L’équipe de France féminine d’épée affrontait en quart de finale les Italiennes, n°1 au classement mondial, alors que les Françaises ne sont que 9e. Auriane Mallo a bien lancé ce match en prenant le meilleur sur Flamingo (4-2), pourtant double championne du monde en titre. Puis Marie-Florence Candassamy a tiré contre Del Carretto, quart de finaliste en individuel, signant un 5-4 permettant à la France de mener 9-6. Maureen Nisima défiait ensuite Navarria et la Française a tenu le score (4-4). Retour en piste d’Auriane Mallo, contre Del Carretto cette fois. La Lyonnaise a perdu son relais (1-4), l’Italie revenant à égalité 14 touches partout à l’issue de ce quatrième relais. Nisima mettait ensuite la première touche contre Fiamingo, puis une deuxième. La doyenne de l’équipe de France, 33 ans, remportait finalement son relais 4 touches à 1, redonnant de l’avance au clan bleu (18-15). Candassamy, contre Navarria, a perdu son relais (5-7) mais laissait la France en tête d’une touche à l’issue du sixième relais (23-22). Contre l’Italienne semblant la plus en forme aujourd’hui, Del Carretto, Maureen Nisima a cédé du terrain (1-3), l’Italie passant devant au score pour la première fois dans ce quart de finale (24-25). Auriane Mallo avait donc beaucoup de pression au moment de revenir en piste contre Navarria. Et à 21 ans, elle a montré son caractère, signant un 6-2 qui donnait un avantage de trois longueurs à la France (30-27) avant le dernier relais. Marie-Florence Candassamy affrontait finalement la double championne du monde, Fiamingo. Et la Puciste de 24 ans a été parfaite, dominant la championne italienne, en petite forme ce samedi, 15 touches à 8, donnant ainsi à la France une large victoire 45 à 35. Un beau petit exploit réussi par les filles de Rudy Naejus, qualifiées pour les demi-finales, où elles affronteront la Russie ou la Chine.

Le bilan des Françaises dans ce quart de finale : Candassamy 25/19, Mallo 11/8, Nisima 9/8.  

10h25 – Fleuret (D) : Les Françaises en quart de finale

L’équipe de France féminine de fleuret n’avait qu’un tour de qualification à franchir pour rallier les quarts de finale. C’est chose faite. Opposées à l’Ukraine, les Bleues ont été idéalement lancées par Astrid Guyart (5-0). Cette dernière et Ysaora Thibus ont d’ailleurs été très solides durant tout le match. Anita Blaze n’a quant à elle effectué que deux relais, remplacée pour le troisième par la jeune Pauline Ranvier, 21 ans, qui a infligé un 5-2 à Leleyko. Les Françaises s’imposent 45 touches à 34 et disputeront dimanche les quarts de finale, soit contre la Corée du Sud, soit contre Hong-Kong.

http://rmcsport.bfmtv.com/escrime/mondiaux-d-escrime-les-resultats-et-infos-du-18-juillet-902409.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.