Un style peu académique mais efficace, façon lancer du poids. Le Néo-Zélandais Steven Adams a réussi un shoot assez improbable lors de la rencontre de NBA entre la Nouvelle Orléans et Oklahoma City (118-123), dans la nuit de jeudi à vendredi. Depuis le milieu du parquet, avec une nonchalance évidente, le pivot de 26 ans du Thunder a réussi un tir à une seule main. Le tout en fin de première mi-temps, sur le buzzer. Un panier très longue distance, le premier tir à trois points réussi de sa carrière en match officiel, qu’il a fêté avec une petite danse des épaules qui fait depuis le bonheur des réseaux sociaux.

Un personnage atypique

Arrivé en 2013 dans la ligue nord-américaine, Adams s’est forgé une personnalité unique, entre ses looks parfois surprenants (il a longtemps arboré une épaisse moustache) et un sacré sens de la punchline (« Tout le monde passe par cette étape où vous avez l’air d’un pédophile avec une moustache et puis après c’est juste la classe absolue », confiait-il en 2014 au magazine américain Complex). Cadet d’une fratrie de 18 frères et sœurs, le natif de Rotorua a longtemps envisagé de devenir fermier dans son pays natal, avant de percer dans le basket.

https://rmcsport.bfmtv.com/basket/nba-le-panier-surrealiste-de-steven-adams-a-une-seule-main-1857937.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.