Après le scandale lié à la baisse des revenus de 70% sur le contrat d’Allyson Felix en raison de… sa maternité, Nike a décidé de revoir sa copie. 

La marque à la virgule avait pris la fâcheuse habitude d’inclure des clauses de performances pour ses athlètes enceintes, ce qui engendrait d’importantes pénalités en cas de grossesse. Allyson Felix, dernière sportive touchée, en a fait une affaire personnelle. Elle a donc décider de quitter la marque américaine pour rejoindre Athleta. Un transfert qui aura eu le mérite d’éveiller les consciences. « Si une athlète tombe enceinte, Nike ne pourra appliquer aucune clause liée aux performances pendant 18 mois, à compter de huit mois avant la date d’accouchement, explique un communiqué de Nike. Durant cette période, Nike ne pourra pas mettre un terme au contrat de l’athlète en raison de compétitions manquées. »

Alysson Felix s’est montrée enjouée par cette nouvelle sur son compte Instagram. « Nos voix ont du pouvoir. Cela signifie que que les athlètes féminines ne seront plus pénalisées financièrement pour avoir un enfant. Merci à toutes les marques ayant déjà pris cet engagement », a-t-elle écrit en dessous du communiqué de Nike. 

http://www.sports.fr/athletisme/articles/nike-renonce-a-ses-clauses-de-performances-pour-les-athletes-enceintes-2554742/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.