Un dribbleur moins percutant

Ses crochets fulgurants, ses passements de jambes et ses raids incessants semblent assez loin aujourd’hui. A 35 ans, Cristiano Ronaldo n’est plus le dribbleur supersonique qui a enflammé le Sporting Portugal et Manchester United à ses débuts. Avant de devenir une arme fatale au Real Madrid. Depuis son arrivée à la Juventus Turin, il y a un an et demi, l’attaquant portugais est nettement moins percutant. Même s’il est encore capable de jolis coups d’éclat, CR7 ne fait plus systématiquement la différence dans les un contre un.

D’ailleurs, il ne les recherche plus autant, privilégiant régulièrement la sécurité dans ses choix. Il faut dire que son âge ne lui offre plus la possibilité de dominer comme avant ses adversaires en vitesse pure, l’une de ses grandes forces. Le quintuple Ballon d’or, qui vient de disputer le 1.000e match de sa carrière, s’en accommode en se montrant plus prudent et plus réfléchi dans son jeu.

Une mobilité au service du collectif

Chez les champions d’Italie, Cristiano Ronaldo est toujours la superstar. Mais il ne cherche plus à faire tout le temps la différence lui-même. Sa science du placement et sa qualité technique lui permettent de se muer en point de fixation pour ses partenaires, qui le trouvent régulièrement dans une position axiale. Grâce à ses remises en une touche, le buteur de la Selecçao combine à merveille avec ses coéquipiers en phase offensive. 

Par rapport à son époque madrilène, il décroche plus souvent pour venir toucher le ballon au milieu et être au départ des actions. En servant des appels de ses partenaires, Cristiano aime désormais partir de l’entrejeu pour casser les lignes balle au pied et amener le danger aux abords de la surface adverse. En terminant par une passe ou un tir. 

Un instinct de buteur intact

En débarquant dans le Piémont, CR7 n’a rien perdu de ses talents de finisseur. Le natif de Madère est toujours une machine à faire trembler les filets. En 73 matchs avec le maillot bianconero, il a déjà inscrit 53 buts (13 passes décisives). Toujours aussi dangereux dans la surface, l’athlète lusitanien reste dominateur sur les centres. Avec une préférence pour le deuxième poteau, où il prend souvent le dessus physiquement sur les latéraux adverses. Sa détente et son jeu de tête restent phénoménaux.

Sa capacité à plonger dans le dos d’une défense et son sang-froid dans le dernier geste également. L’OL est prévenu. Même si Cristiano Ronaldo n’est plus tout à fait le même qu’il y a quelques années, il reste un joueur capable de faire la différence à tout moment. Et il compte bien le rappeler au Groupama Stadium, ce mercredi, en 8e de finale aller de la Ligue des champions (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir OL-Juventus et tous les 8es de finale de la Ligue des champions

https://rmcsport.bfmtv.com/football/ol-juventus-comment-ronaldo-a-fait-evoluer-son-jeu-en-italie-1863817.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.