Invité à commenter la récente éviction de Claude Puel à Leicester, ce vendredi en conférence de presse, Rudi Garcia s’est mué en défenseur des entraîneurs made in France.  

« J’ai toujours été quelqu’un qui défendait la corporation parce qu’on fait un métier difficile et je ne vois pas pourquoi les entraîneurs français seraient moins bons que les autres, dixit le coach de l’OM. Vous (les journalistes présents face à lui, ndlr) n’avez pas toujours été tendres avec les entraîneurs français. C’est à vous de nous aider. Quand il y a de la qualité, il faut le reconnaître. Ça permettra peut-être aussi de mieux nous vendre à l’extérieur. Si on n’est pas prophète en son pays, c’est tout de suite un peu plus compliqué…« 

Le technicien phocéen en veut pour preuve la situation de son homologue lyonnais Bruno Genesio, entre autres exemples cités. « Je ne parle pas de mon cas personnel. Je pense à Bruno à Lyon, par exemple. Il fait un travail formidable et c’est incroyable de voir qu’il peut être sur la sellette. J’adore aussi Antoine Kombouaré, c’est super ce qu’il fait à Dijon même si je ne vois pas pourquoi Olivier Dall’Oglio est parti. Je connais les règles du jeu, ce n’est pas le souci. Ça arrivera encore à des coaches et ça m’arrivera à moi. Mais la formation des entraîneurs à la française, elle est bonne. Il faut un peu les soutenir, si possible…« 

http://www.sports.fr/football/ligue-1/articles/om-garcia-prend-la-defense-de-genesio-2406011/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.