Il fallait bien ça pour stopper la revenante Garbine Muguruza. Au terme d’une belle finale ce samedi à Melbourne, Sofia Kenin a remporté son premier Majeur (4-6, 6-2, 6-2). Après un plus de deux heures de lutte, l’Américaine de 21 ans succède donc à la Japonaise Naomi Osaka, titrée en 2019.

« Mon rêve s’est officiellement réalisé, a exulté la lauréate de cet Open d’Australie au moment de recevoir son trophée. Si vous avez des rêves, allez les chercher: ils peuvent se réaliser! »

Kenin sonné puis injouable

Rarement vernie à Melbourne avec jusqu’ici un quart de finale comme meilleure performance, Garbine Muguruza a longtemps cru pouvoir s’adjuger son premier titre du Grand Chelem sur dur après ses victoires à Roland-Garros et Wimbledon. Bien partie, l’Espagnole a rapidement pris les devants et, malgré un bref sursaut de Kenin, a gagné la première manche en un peu moins d’une heure de match.

Moins offensive et surtout moins agressive que Muguruza, l’Américaine est alors passée à la vitesse supérieure. Après la perte du premier set, la native de Moscou n’a plus laisser échapper sa mise en jeu. Mieux, elle a fait douter Muguruza et s’est offert deux breaks pour égaliser à une manche partout.

Rebelote dans l’ultime set avec une bonne entame de l’Espagnole. Garbine Muguruza a même eu trois balles de break à 2-2 mais a finalement laissé passer sa chance. Derrière, Sofia Kenin a enchaîné pour faire la différence et remporter son premier titre du Grand Chelem sur une dernière double faute de sa rivale.

Huitième rookie titrée depuis 2017

Avant cette fantastique quinzaine à Melbourne, Sofia Kenin n’avait encore jamais dépassé les huitièmes de finale lors d’un tournoi du Grand Chelem. Pour sa troisième participation à l’Open d’Australie, la joueuse de 21 ans vient une nouvelle confirmer la grande homogénéité du circuit féminin.

Depuis la victoire de Jelena Ostapenko à Roland-Garros en 2017, huit joueuses ont décroché leur premier titre du Grand Chelem. Seule la nippone Naomi Osaka est parvenue à remporter deux Majeurs consécutifs sur la période.

Sofia Kenin devient la plus jeune joueuse sacrée à Melbourne depuis Maria Sharapova en 2008 et grimpera ce lundi à la septième place du classement WTA. La joueuse de 21 ans sera la plus jeune américaine à intégrer le top 10 mondial depuis une certaine Serena Williams en 1999. Mais ce samedi, Sofia Kenin a déjà tout d’une grande. Son titre à l’Open d’Australie est venu le prouver.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/open-d-australie-kenin-reverse-muguruza-et-remporte-son-premier-grand-chelem-1850628.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.