Le FC Emmen va devoir trouver autre chose pour émoustiller ses supporters. Le club néerlandais a annoncé mercredi que la KNVB, la fédération nationale, n’a pas donné l’autorisation de « présenter EasyToys comme sponsor principal », comme le relaye l’AFP. L’entreprise est accessoirement spécialisée dans la vente en ligne de godemichés, vibromasseurs et matériels de bondage.

Le club « stupéfait et bouleversé »

« Le football est et doit être accessible aux jeunes et aux moins jeunes » estime ainsi la KNVB. Le 12e du dernier championnat d’Eredivisie s’assiéra donc sur une manne potentielle de 50.000 euros. Le FC Emmen a ainsi commencé sa saison le week-end dernier avec un maillot vierge de tout sponsor et se dit « stupéfait et bouleversé » par une telle décision, en ajoutant qu’il pourrait donner donner suite à l’affaire.

De son côté, EasyToys regrette que son business soit encore si tabou dans la société: « Nous espérions qu’une attention plus positive pour notre boutique en ligne contribuerait à briser le tabou qui pèse encore sur notre industrie. Le fait que l’érotisme et la sexualité soient encore des sujets inconfortables pour certains est évident, une fois de plus, dans la décision de la KNVB. »

Jacquie et Michel également interdit en Pro D2

Cet épisode n’est pas sans rappeler le cas de l’US Carcassonne qui avait voulu affiché le logo du site pour adultes Jacquie et Michel le temps d’un match face à Biarritz en février 2019, un sponsor qui avait aussi été finalement interdit. Il faudra donc encore patienter pour voir une équipe professionnelle faire appel à des spécialistes de plaisirs charnels pour habiller ses tuniques.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/pays-bas-la-federation-interdit-un-sponsor-specialise-dans-la-vente-de-sex-toys-1977587.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.