Le coureur britannique a été blanchi par l’UCI lundi et est donc autorisé sur le Tour de France.

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, confirme que Christopher Froome « sera au départ » de la course samedi à Noirmoutier-en-l’Île. « Les experts de l’Agence mondiale antidopage et l’Union cycliste internationale n’ont rien à lui reprocher – aujourd’hui en tout cas. Dont acte », a-t-il énoncé ce mardi matin sur les ondes d’Europe 1.

Le Britannique né kenyan avait subi en septembre un contrôle anormal au salbutamol, une substance destinée à lutter contre l’asthme, lors de la Vuelta, qu’il avait remportée. Le chef de file de la Sky était autorisé à courir tant que la procédure n’était pas bouclée (il avait d’ailleurs gagné le Giro au printemps, avec suspicion), mais les organisateurs de la Grande Boucle voulaient éviter sa présence pour protéger l’image de leur épreuve. Jusqu’à lundi et la décision de l’UCI, jugée trop « lente et longue » par Prudhomme, de le blanchir. Le quadruple vainqueur, en 2013, 2015, 2016 et 2017, est donc libre de s’aligner sur le Tour.

« On lui réservera l’accueil qu’on réserve à tous les coureurs », rassure Prudhomme. Ce dernier souhaite que le « public bienveillant, familial et très sympa » de la Grande Boucle reste « correct » envers Froome. Mais n’est pas « complètement naïf »« parfois, sur 10 ou 12 millions de personnes, il y a des gens qui ont d’autres réactions… » Certains font des doigts d’honneur et/ou, pire encore, crachent et urinent sur le peloton… « Froomey » en sait déjà quelque chose.

http://www.sports.fr/cyclisme/tour-de-france/articles/prudhomme-veut-un-public-correct-avec-froome-2206877

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.