Arrivé en 2007 du Brésil, Marcos Ceara a vu son aventure au PSG s’achever en 2012, après résiliation de son contrat. Le club de la capitale vivait alors les débuts du projet qatari et le Brésilien occupait une place d’extra-communautaire que souhaitait récupérer Leonardo, comme l’ancien joueur l’a expliqué ce lundi dans Footissime, sur RMC Sport.

« Mon départ? C’est difficile de parler de ce sujet. Leonardo est arrivé dans une nouvelle période du club, avec pour responsabilité de changer le club, d’en faire une vitrine mondiale, de le restructurer, rappelle celui qui est désormais agent. J’occupais une place d’extra-communautaire et il voulait faire venir d’autres joueurs au PSG. J’avais encore une année de contrat et dès son arrivée, il avait fait comprendre qu’il ne voulait pas que Marcos Ceara poursuive avec le club. Je l’ai bien pris. Ce n’était pas vraiment mon souhait à l’époque, je voulais rester. Mais on ne peut pas rester dans un endroit où on n’est pas vraiment aimé. »

« Kombouaré me demandait de calmer Nenê »

Cet été-là, le PSG a recruté Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Marco Verratti, Ezequiel Lavezzi ou encore Gregory van der Wiel. Du clinquant, des joueurs renommés pour des ambitions XXL sur la scène européenne.

Nenê partira l’année suivante. Le milieu offensif brésilien avait la réputation d’être ingérable, notamment sur le terrain. Capable de pétages de plombs, l’ancien joueur de Monaco avait besoin d’être cadré. « Le joueur le plus fou que j’ai connu? Nenê avait un caractère un peu compliqué sur les terrains, admet Marcos Ceara. Il engueulait souvent les coéquipiers. Souvent, Antoine Kombouaré me demandait de le calmer un peu, de parler avec lui. Avec le temps, il s’est un peu calmé. Mais heureusement que j’étais là pour aider le coach (rires). »

>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport

https://rmcsport.bfmtv.com/football/psg-ceara-explique-son-depart-force-et-son-role-pour-calmer-nene-1560199.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.