Mauro Icardi n’a plus marqué en match officiel depuis le 29 février dernier et une victoire 4-0 contre Dijon. Soit près de sept mois. Certes, la durée de cette disette est en grande partie liée à la pandémie de Covid-19, qui a gelé la planète foot durant de longues semaines. Mais elle n’est pas anodine non plus. Le PSG a disputé sept matchs (toutes compétitions confondues) depuis la reprise des compétitions. Et aucun d’eux n’a permis à l’attaquant argentin de faire trembler les filets. Ni même de briller dans un autre registre, ce qui est plus embêtant.

79 minutes de jeu lors du Final 8 de Lisbonne

Titulaire lors des deux finales de coupe nationales, remportées face à Saint-Etienne et Lyon, l’ancien capitaine de l’Inter a ensuite traversé le final 8 de la Ligue des champions comme un fantôme. La faute à une prestation catastrophique contre l’Atalanta Bergame, en quart de finale (2-1), qui a encouragé Thomas Tuchel à le laisser sur le banc jusqu’à la fin de la compétition. Le scénario de ce match fou ne l’a pas aidé. En le remplaçant à la 79e, Eric-Maxim Choupo-Moting s’est offert le plus grand moment de sa carrière, avec une passe décisive et un but libérateur contre la Dea.

Résultat: l’international camerounais a été préféré à Icardi pour entrer en demi-finale contre Leipzig (3-0), puis en finale contre le Bayern Munich (1-0). Des affiches au sommet qu’Icardi a vécu en tant que spectateur. Difficile à avaler pour le nouveau n°9 du club de la capitale, qui s’est engagé cet été jusqu’en 2024, après que son option d’achat de 50 millions d’euros ait été levée. Après cette aventure frustrante à Lisbonne, Icardi a contracté le coronavirus en revenant de ces fameuses vacances à Ibiza avec ses partenaires.

Sans les autres stats offensives

Placé à l’isolement, le natif de Rosario a manqué les deux premières sorties en Ligue 1, à Lens (1-0) et contre l’OM (0-1). Autant dire que son retour sur le pré est particulièrement attendu. Il aura lieu ce mercredi, pour la réception de Metz au Parc des Princes, en match en retard de la première journée de Ligue 1 (21h). En l’absence de Neymar suspendu et Kylian Mbappé, pas encore disponible après son test négatif au Covid-19, Icardi va vite devoir montrer qu’il a retrouvé la lumière. Sachant qu’après la diffusion des images de son crachat en direction d’Alvaro Gonzalez face à Marseille, Di Maria pourrait être prochainement suspendu. Et qu’aucun attaquant n’est encore arrivé pour compenser les départs de Cavani et Choupo-Moting durant l’intersaison.

>> Regardez la Ligue 1 Uber Eats en direct sur TELEFOOT LA CHAINE DU FOOT grâce au pass RMC Sport + TELEFOOT

Auteur de 20 buts et 4 passes en 34 matchs pour son premier exercice parisien, Icardi présente un bilan statistique plus que correct. Mais ces derniers mois laissent planer un doute sur sa capacité à assumer pleinement le rôle d’avant-centre au sein de ce PSG. A lui de les lever. Et rapidement, si possible.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/psg-metz-enfin-la-lumiere-pour-icardi-1976997.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.