Roland-Garros commence à peine qu’une belle polémique vient perturber le Grand Chelem parisien. Parmi les joueurs exclus du tournoi de qualifications en raison d’une contamination au Covid-19, le Bosnien Damir Dzumhur ne digère pas. Selon lui, le test de son entraîneur Petar Popovic était un faux positif, ce qui n’aurait pas dû entraîner son retrait du tournoi.

L’étrange test de Popovic, « à la limite »

Ce dimanche, Damir Dzumhur avait annoncé sur son compte Instagram faire partie des joueurs exclus, en remettant immédiatement en cause la crédibilité du fameux test de son entraîneur: « Il n’a pas eu la chance de faire un deuxième test et nous sommes sûrs que c’était un faux positif car mon entraîneur a des anticorps. Je suis effondré. »

Pourtant, Popovic aurait passé une vingtaine de tests au cours des dernières semaines et Dzumhur avait expliqué dans les colonnes de L’Equipe que son test était « à la limite », ce qui s’explique bien selon le Bosnien par la présence d’anticorps chez son coach. Avant de promettre d’attaquer le tournoi si un nouveau test passé ce lundi s’avérait être négatif.

Un deuxième test négatif ce lundi

Ce mardi, le 114e joueur mondial a donc publié sur son compte Instagram le résultat du nouveau test passé par son coach ce lundi et cela n’a pas loupé: il est négatif.

Comme annoncé, il va attaquer Roland-Garros au civil, jugeant donc s’être fait exclu des qualifications à tort. « C’est un scandale et une énorme frustration, a déclaré Popovic à L’Equipe. Je suis sûr que nous allons gagner au tribunal, mais ça fait très mal. Ils vont payer cher. Ça me rend fou! »

Dzumhur screen Capture d’écran Instagram – @damirdzumhur –

« Les règles ne sont pas les mêmes pour tout le monde »

Par ailleurs, Dzumhur est également certain qu’une pareille situation n’aurait pas donné un dénouement similaire pour un très grand joueur du circuit: « C’est beaucoup plus facile de faire ça à un joueur moins bien classé. C’est injuste. Nous n’avons pas tous les mêmes droits et les règles ne sont pas les mêmes pour tout le monde », déplorait-il lundi à L’Equipe.

Outre l’impossibilité de disputer ses chances et tenter d’intégrer le grand tableau de Roland-Garros pour la septième fois de suite, Damir Dzumhur va s’asseoir sur son prize-money. S’il était parvenu à franchir les trois tours de qualification, il aurait par exemple perçu 60.000 euros. Même une défaite au premier tour des qualifications lui aurait rapporté un beau pourboire de 10.000 euros.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/roland-garros-exclu-des-qualifications-dzumhur-va-porter-plainte-contre-le-tournoi-1980341.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.