Le problème n’est pas nouveau à Roland-Garros, mais il a horripilé l’année passée jusqu’aux joueurs français présents sur le court central Philippe-Chatrier, lassés de jouer dans une arène qui sonnait creux. Les tribunes et les loges, qui font partie du modèle économique de la Fédération française de tennis (FFT), affichent depuis plusieurs années des taux de remplissage peu satisfaisants, c’est le moins qu’on puisse dire.

Aucune solution n’a jamais été apportée pour pallier cette anomalie qui brouille la perception d’un stade qui semble vide à la télévision, alors qu’il ne l’est pas forcément en réalité. Mais cette année, pour l’édition 2020 de son tournoi, le président de la FFT Bernard Giudicelli a promis de remédier à ce problème avec une expérimentation.

>> Roland-Garros: pas emballé par le huis clos, Nadal veut une reprise « en toute sécurité »

Partager la disponibilité des loges

« Pour le tournoi de la rentrée, il y aura une option qui permettra aux entrées générales d’avoir accès aux loges lorsqu’elles sont vides, a-t-il promis au cours d’un live auquel il participait, sur la chaîne Twitch de Gaël Monfils. Les personnes qui prennent cette option – c’est quelques euros de plus – recevront un sms quand ils seront dans le stade, leur disant: ‘Vous pouvez vous rendre sur le court Philippe-Chatrier, à telle loge, dans telle tribune’. Ils auront la possibilité d’assister aux matches depuis la loge. Et au moment où les titulaires reviendront, ils repartiront sur les courts annexes. On va faire cette expérience pour voir comment ça fonctionne, mais il y a cette idée de partager la disponibilité des loges lorsque les titulaires ne sont pas là. »

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/roland-garros-la-federation-a-une-solution-pour-les-loges-vides-sur-le-central-1924888.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.