Paire réussit son entrée

Testé positif au Covid-19 fin août avant l’US Open, Benoît Paire n’avait pas pu jouer le tournoi, alors qu’il avait pu disputer celui d’Hambourg, après avoir été de nouveau testé positif. Finalement négatif avant Roland-Garros, le soulagement du Français avait été palpable. Ce dimanche, le Tricolore, 25e joueur mondial et tête de série n°23, s’est qualifié pour le deuxième tour, aux dépens du Sud-Coréen Kwon Soonwoo, 82e joueur mondial, en trois manches (7-5, 6-4, 6-4) et 2h18 de jeu. Une victoire solide qui n’a visiblement pas amélioré l’état mental du joueur, toujours aussi affecté par ces dernières semaines vécues.

« Avec tout ce qui m’est arrivé, ce n’est pas facile, a confié l’Avignonnais, en conférence de presse. Tout le monde va dire que je me trouve des excuses mais quand on passe dix jours dans une chambre d’hôtel (à New York), et encore cinq jours à Hambourg, c’est une préparation complètement tronquée. Après, j’essaie de m’accrocher. » Le Français l’admet: « Physiquement, bien sûr que je ne me sens pas au top. Mentalement, c’est dur. Mais j’essaie de m’accrocher. » Reste désormais à savoir combien de tours parviendra-t-il à tenir, en sachant que son prochain adversaire sera l’Argentin Federico Coria, 98e joueur mondial.

Garcia et Bonzi passent, Chardy, Benchetrit et Hoang out

Côté français, l’autre belle performance du jour est à mettre à l’actif de Caroline Garcia. La 45e joueuse mondiale s’est payée la tête de série n°17, l’Estonienne Anett Kontaveit (21e joueuse mondiale) en trois manches (6-4, 3-6, 6-4) et 2h07 de jeu. Au prochain tour, la Lyonnaise aura une belle carte à jouer contre la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich, 96e joueuse mondiale.

Le premier Français qualifié pour le deuxième tour ce dimanche est le seul à être sorti des qualifications. Benjamin Bonzi, 225e joueur mondial, a disposé du Finlandais Emil Ruusuvuori, 92e joueur mondial, en quatre manches (6-2, 6-4, 4-6, 6-4) et 2h36 de jeu. En revanche, c’est (déjà) terminé pour Jérémy Chardy (63e), sorti par l’Autrichien Jurij Rodionov (169e), issu des qualifications, en cinq manches et au bout de 4h42 de combat. Éliminations également d’Elliot Benchetrit, logiquement sorti par l’Américain John Isner (n°21), et d’Antoine Hoang (129e), invité pour cette édition et qui était allé jusqu’au troisième tour l’an passé. De son côté, Corentin Moutet (70e) devra revenir. Son match contre Lorenzo Giustino (156e) a été interrompu, alors que l’Italien, sorti des qualifications, menait (0-6, 7-6 (7), 4-3), après 2h02 de jeu.

Goffin passe à la trappe, Halep tient son rang

Cette première journée a eu son lot de surprises. Premier de cordée sur le court Philippe-Chatrier, David Goffin, 12e joueur mondial et tête de série n°11, est apparu totalement méconnaissable. Quart de finaliste en 2016, le Belge ne passera donc cette fois pas le premier tour. La faute au tout jeune Italien Jannik Sinner, 74e joueur mondial, qui s’est montré expéditif (7-5, 6-0, 6-3), en 2h02 de jeu. Pourtant, l’an passé, Goffin avait été l’un des deux joueurs à prendre un set à Rafael Nadal, qui avait ensuite remporté, quelques jours plus tard, son 12e Roland-Garros. Dans le choc de la journée, Stan Wawrinka n’a laissé aucune change à Andy Murray, redescendu à la 111e place mondiale, étrillé en trois sets (6-1, 6-3, 6-2).

Chez les dames, la Roumaine Simona Halep, tête de série n°1 en l’absence de la numéro une mondiale, l’Australienne Ashleigh Barty, tenante du titre, s’est qualifiée pour le deuxième tour, aux dépens de l’Espagnole Sara Sorribes Tormo (6-4, 6-0). Ça passe également pour la petite prodige américaine, Cori Gauff (16 ans), qui s’est même offert la tête de série n°9, à savoir la Britannique Johanna Konta. Enfin, la revenante Victoria Azarenka (n°14), finaliste de l’US Open, n’a pas tremblé et reste sur sa lancée.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/roland-garros-paire-au-rendez-vous-des-gros-au-tapis-le-bilan-de-la-premiere-journee-1983024.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.