Sur le papier, l’Australie et l’Argentine pouvaient encore doubler les All Blacks pour remporter le Rugby Championship. Dans les faits, cela semblait presque impossible tant la différence de points jouait en faveur des Néo-Zélandais. Pour la dernière journée de compétition, ce samedi à Sydney (Australie), les Pumas et les Wallabies n’ont pas réussi à se départager (16-16). Un score de parité très proche du premier nul entre les deux équipes (15-15), le 21 novembre dernier. La Nouvelle-Zélande remporte donc le tournoi.

L’Argentine n’a pas réussi à enfoncer le clou

Malgré les absences de Guido Petti, Santiago Socino et surtout Pablo Matera, écartés à la suite d’une polémique liée à d’anciens tweets xénophobes, l’Argentine a signé une belle prestation mais n’a pas réussi à finir le travail face à des Australiens plutôt décevants et obligés de s’en remettre à trois pénalités de Reece Hodge. 

En face, Bautista Delguy a inscrit le premier essai du match en première période et Domingo Miotti a parfaitement buté après la sortie (d’abord temporaire puis définitive de l’ouvreur Nicolas Sanchez). Beaucoup trop pénalisés, les Wallabies ont même terminé à quatorze après le carton rouge reçu par Lukhan Salakaia-Loto pour un plaquage au-dessus des épaules à l’heure de jeu. Malgré cette infériorité numérique, l’équipe de Dave Rennie a arraché l’égalisation (16-16) sur un essai de Hooper après un effort collectif des avants dans les dernières minutes.

La Nouvelle-Zélande titrée sans briller

Au terme d’un beau tournoi, marqué notamment par un premier succès historique face aux All Blacks, les protégés de Mario Ledesma ont montré de belles choses lors de cette édition 2020 du Rugby Championship. L’Argentine a probablement laissé passer une chance de remporter son premier titre et notamment avec ces deux nuls concédés face à l’Australie. Un résultat qui offre un 17e sacre à la Nouvelle-Zélande.

Avec onze points, les All Blacks devancent dont l’Argentine et l’Australie (six points). Malgré un niveau de jeu jugé décevant et deux défaites en quatre rencontres, l’équipe dirigée par Ian Foster succès donc à l’Afrique du Sud, forfait cette année en raison de la crise sanitaire, et récupère le titre après l’avoir laissé aux Springboks l’an passé.

Moins dominatrice que par le passé, la Nouvelle-Zélande a quand même remporté le Rugby Championship à sept reprises lors des dix dernières éditions.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/rugby-championship-les-all-blacks-titres-apres-le-nul-entre-l-argentine-et-l-australie-2014436.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.