L’UEFA a provoqué un séisme sur la planète football ce vendredi soir. En raison de violation du règlement sur le fair-play financier, Manchester City a été banni de toutes compétitions européennes pour les deux prochaines saisons. Une décision forte, approuvée rapidement par Javier Tebas, actuel président de la Ligue espagnole (Liga).

« L’UEFA prend enfin des mesures décisives. L’application des règles du fair-play financier et la répression contre le dopage financier sont essentielles pour l’avenir du football, a assuré ce vendredi Javier Tebas sur son compte Twitter. Nous réclamons depuis des années une action sévère contre Manchester City et le Paris Saint-Germain. Mieux vaut tard que jamais ».

Manchester City va faire appel auprès du TAS

Un « dopage financier » déjà dénoncé par le passé par Javier Tebas. En septembre 2017, Javier Tebas accusait déjà Manchester City et le Paris Saint-Germain de « détruire le football », tout en assurant que le club anglais essayait de falsifier ses comptes via son partenariat avec le club de Gérone en Espagne.

Des propos jugés « hypocrites » par Khaldoon Al Mubarak, président de Manchester City, qui avait menacé de porter plainte contre le dirigeant espagnol, une affaire laissée sans suite. 

Accusé d’avoir « sérieusement enfreint » le règlement institué par l’UEFA en a »surévaluant ses revenus de sponsoring », Manchester City a déjà annoncé son intention de faire appel de cette décision auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Si cette menace planait depuis le début de l’année 2019, le club anglais a exprimé sa « déception » tout en annonçant ne pas être « surpris » par cette décision. 

https://rmcsport.bfmtv.com/football/tebas-felicite-l-uefa-apres-l-exclusion-de-city-et-met-la-pression-sur-le-psg-1858402.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.