Caroline Garcia a décidé de tourner la page d’un long chapitre de sa carrière. La Française, tombée à la 53e place mondiale, ne s’entraînera plus avec son père désormais. Un choix fort qu’elle assume.

C’est un saut dans l’inconnu, et une décision courageuse que de se séparer de son coach, a fortiori quand celui-ci est aussi votre père. Et qu’il n’a cessé de vous accompagner depuis votre plus jeune âge, vous aidant à atteindre les sommets du tennis mondial. Caroline Garcia (27 ans, 53e joueuse mondiale) a pourtant choisi de ne plus s’entraîner avec son père, Louis-Paul Garcia, avec lequel elle formait un duo qu’on pensait inséparable.

La Française, promise à un très grand avenir il y a dix ans, quand elle passait à un cheveu de dominer Maria Sharapova à Roland-Garros, a gagné des titres (7 au total dans sa carrière), atteignant le 4e rang mondial en septembre 2018. Mais elle a bien vu, et senti au fond d’elle-même, qu’elle se heurtait depuis quelques années à un plafond de verre, que ses résultats n’étaient plus à la hauteur de son talent. Caroline Garcia dresse ce constat d’échec dans un entretien accordé au quotidien L’Equipe: « Depuis deux ans, les objectifs ne sont pas atteints. C’est forcément difficile car on a continué à travailler dur. Ce n’est pas comme si on s’était reposé sur nos lauriers. C’est difficile de voir que ça ne paie pas. »

Caroline Garcia a donc cassé une barrière psychologique et pris son destin en main, en décidant de se tourner vers l’académie de Rafael Nadal. « Si je l’ai fait, c’est que je suis prête, confie-t-elle à L’Equipe. Ça part de moi en tant que joueuse. Si je suis prête, motivée et que j’ai envie d’aller chercher des grands titres, ‘Vamos’. Evidemment ça a tourné pendant un moment dans ma tête. Mais il y a une continuité car je viens à l’académie depuis un an et demi, je vais sur quelque chose que je connais et avec des gens qui ont des valeurs que je partage. Quand on a commencé à venir à l’académie, c’était une décision commune. Aujourd’hui, c’est ma décision. Je me sens bien à l’académie. »

Garcia détaille sa nouvelle structure

La Lyonnaise a profité d’un mois d’arrêt pour mûrir cette réflexion autour de sa carrière et de son projet, avant de l’annoncer à son père, en choisissant les bons mots. « J’ai essayé de lui expliquer du mieux que je pouvais. Mon père reste mon père. Il y a toujours beaucoup d’amour. On a vécu de tels moments ensemble. (…) Mes parents ont fait énormément de sacrifices. Je ne pourrais jamais les remercier assez. Je suis sûre que dans le futur, on vivra d’autres grands moments de tennis. »

Occupée ces dernières semaines à soigner son genou, Caroline Garcia reprend la compétition samedi à Rome, où elle disputera les qualifications aux côtés de Gabriel Urpi. L’ancien coach de Flavia Pennetta et Arantxa Sanchez va s’occuper de la Française pendant la saison de terre battue. Mais la structure de Caroline Garcia pourrait être amenée à évoluer dans le temps.

« Je m’entraîne avec Gabi qui va m’accompagner sur Rome, Parme, Strasbourg et Roland-Garros. Pour la suite, on continue à discuter avec Gabi et l’académie car il est aussi « head coach » des jeunes. En plus de lui, je vais prendre un kiné en privé pour faire un travail sur tout ce qui est récupération et prévention. Pour la saison sur terre battue, par rapport à mes blessures j’ai vraiment envie de faire les choses proprement pour que ces blessures soient une histoire ancienne le plus rapidement possible. »

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/wta/tennis-c-est-ma-decision-caroline-garcia-se-separe-de-son-pere-comme-entraineur_AV-202105050176.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.