Après les paris truqués, voici une nouvelle affaire dont le tennis se serait bien passé. La Féderation internationale de tennis a suspendu Robert Farah, numéro 1 mondial au classement ATP doubles et vainqueur de Wimbledon et de l’US Open en 2019. Le test révèle un contrôle antidopage positif à un anabolisant. Le prélèvement s’est déroulé à Cali en Colombie le 17 octobre. Une nouvelle qui secoue la planète tennis, puisque cette annonce fait suite à la suspension d’un autre joueur du circuit, Nicolas Jarry, 78e joueur mondial en simple. Ce dernier, suspendu le même jour par l’instance suprême, a également été contrôlé positif à des anabolisants détectés dans l’échantillon d’urine qu’il a fourni le 19 novembre lors de la coupe Davis disputée à Madrid.

Une viande contaminée?

Farah a rendu publique la décision des instances sur son compte Twitter mardi 14 janvier. Pour lui, le résultat a été rendu positif par la viande colombienne, qui contiendrait du boldénone, un anabolisant détecté lors du contrôle antidopage. Une substance souvent utilisée pour stimuler la croissance du bœuf et qui est interdite par l’Agence mondiale antidopage. « Deux semaines avant le test, le 7 octobre 2019, j’ai pratiqué un test antidopage à Shanghai qui s’était révélé négatif. J’ai également été testé une quinzaine de fois de manière aléatoire sur le circuit international au cours de l’année avec le même résultat négatif », a-t-il détaillé sur le réseau. En 2018, le Comité olympique colombien (COC) avait alerté les athlètes nationaux sur la présence de boldénone dans le bétail du pays. La boldénone est vendue librement en Colombie sur ordonnance vétérinaire et, selon une étude de l’Institut agricole colombien, on la trouve dans un échantillon de bœuf sur quatre.

Farah, âgé de 32 ans, espère revenir à la compétition « dans le moins de temps possible ». Il risque comme Jarry jusqu’à 4 ans de suspension et manquera donc l’Open d’Australie qui débute le 20 janvier.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/tennis-le-numero-un-mondial-du-double-pris-pour-dopage-1841045.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.